Sel : 5 alternatives pour le remplacer dans l'assiette

Chargement en cours
 Épices, herbes aromatiques et autres piments font de savoureuses alternatives au sel !

Épices, herbes aromatiques et autres piments font de savoureuses alternatives au sel !

1/2
© Adobe Stock, feirlight
A lire aussi

Jessica Rat

On le sait, le trop-plein de sel est mauvais pour la santé. S'il ne faut pas non plus en faire une psychose, notre corps ayant besoin d'en recevoir un minimum pour son bien-être, mieux vaut limiter sa consommation au quotidien - d'autant que cet exhausteur de goût est déjà utilisé à tort et à travers par l'industrie alimentaire. Mais alors, par quoi le remplacer ?

Du sel... autre que le sel blanc

Pour commencer, bien qu'ils soient moins commercialisés, il existe d'autres sels que le blanc, bien meilleurs pour la santé. Contrairement à ce dernier, les sels non raffinés ne sont pas composés que de chlorure de sodium mais aussi de nombreux autres minéraux et oligo-éléments. Alors laissez-vous séduire par la fleur de sel de Guérande, ou encore les plus exotiques sel rose de l'Himalaya et sel noir d'Hawaï.

Épices, herbes aromatiques et autres piments

Las du traditionnel duo poivre et sel ? Le curry, le paprika, les clous de girofle ou la noix de muscade sont autant d'épices qui, avec leur goût souvent prononcé, peuvent relever vos plats cuisinés en une simple pincée. Le tout étant de savoir comment bien les accorder selon les mets... Plus traditionnelles, les herbes apportent aussi de délicieuses saveurs dans vos salades (ciboulette, menthe, basilic), vos plats mijotés (laurier, sauge) ou vos marinades (romarin, thym). Et, pour les plus audacieuses, le piment ajoutera incontestablement du piquant à vos préparations !

Moins de sel, plus d'acidité !

En particulier lorsque vous cuisinez du poisson, mais aussi dans une marinade ou une vinaigrette, le jus de citron remplace efficacement le sel grâce à son acidité. Et il n'y a pas que cet agrume qui peut servir d'exhausteur acidulé. La moutarde, notamment, fera parfaitement l'affaire : à badigeonner sur les viandes, les poissons en papillotes, mais aussi sur vos fonds de tarte. En outre, en fin de cuisson d'une viande rouge, d'un foie ou même d'un oeuf au plat, faites déglacer du vinaigre dans la poêle pour rehausser le goût de ces aliments.

Optez pour le sucré/salé

Si vous voulez cuisiner moins salé, pourquoi ne pas cuisiner plus sucré ? Le sucré/salé est de plus en plus répandu dans nos assiettes, et pour cause : c'est tout bonnement divin ! Qui ne fond pas pour un canard à l'orange, un rôti de porc au miel ou encore un chèvre chaud sur pomme ? Si c'est certainement la solution la moins diététique, en optant pour ce mélange de saveurs vous n'aurez pas à rajouter du sel dans votre assiette. Astuce (gourmande) : dans une vinaigrette, troquez le sel et le poivre par une touche de miel, en utilisant alors du vinaigre balsamique.

Et si vous goûtiez... à l'algue ?

Déjà utilisées depuis longtemps en Asie, et notamment dans ces mets japonais que l'on affectionne tant, les algues marines ont de facto un goût naturellement salé. Par ailleurs riches en vitamines, oligo-éléments et surtout en protéines (avis aux végétariennes !), elles sont particulièrement bienvenues dans l'assiette, en salade par exemple... À condition de les trouver à votre goût, bien sûr.

 
15 commentaires - Sel : 5 alternatives pour le remplacer dans l'assiette
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]