Tout savoir sur la mûre !

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Si la cueillette des mûres évoque la fin de l'été et la rentrée, elle est aussi synonyme de délicieuses tartes et autres confitures. Cette petite baie violette à la saveur acidulée permet de twister les recettes, mais offre aussi des bienfaits non négligeables pour la santé. Découvrez tous les secrets de la mûre !

Un fruit vieux de plusieurs millénaires

Les premières évocations de la mûre remonte à la Bible, à l'époque de Jonathan. Les anciens Grecs avaient une bonne connaissance de ce petit fruit tout comme la framboise, puisque ces baies tenaient une place dans la mythologie antique. La mûre était surnommée "le sang des Titans" en référence au sang des Titans versé lors de la lutte contre les Dieux.

Les différentes variétés de mûre

La mûre appartient à deux types de famille selon son espèce. On distingue la mûre issue du mûrier, qui fait partie de la famille des moracées et la mûre sauvage issue de la ronce, faisant partie de la famille des rosacées. Le mélange des fruits des deux espèces porte un nom : la muroise.

Le mûrier noir est originaire de l'Iran. Importé en Europe par la Grèce et la Méditerranée, il possède des fruits de couleur noir violacé du même calibre qu'une grosse noisette, soit plus gros que la mûre sauvage. Sa teinte foncée s'explique par une forte concentration en anthocyanes, un pigment violet.

Le mûrier blanc vient de Chine, où il était planté pour la culture des vers à soie. C'est d'ailleurs dans le cadre du commerce de la soie qu'il est arrivé en France. Cette variété est devenue rare, mais on la trouve encore dans la région lyonnaise et près du Rhône.

La mûre sauvage, quant à elle pousse sur de nombreux chemins de campagne et en forêts. Elle est plus petite et moins charnue que la mûre du mûrier. Si elle offre un goût moins sucré, elle possède une saveur acidulée très prononcée. C'est cette variété que les enfants adorent cueillir et qui tâche les doigts !

Les bienfaits de la mûre

Pendant l'Antiquité, les Grecs utilisaient la mûre du mûrier pour calmer des maux de gorges. Aujourd'hui, elle permet de prévenir les maladies cardiovasculaires en renforçant la paroi des vaisseaux capillaires.

La mûre est riche en glucides, mais aussi en minéraux comme le potassium, le calcium, le magnésium ou encore le fer, ainsi que des oligoéléments, zinc, cuivre, manganèse. Elle offre aussi un apport en vitamine C équivalent à celui des agrumes. Comme de nombreux fruits frais, la mûre est peu calorique, soit 54 kcal pour 100 g pour la mûre du mûrier et 30 à 35 kcal pour 100 g pour la mûre sauvage.

Pour récupérer après le sport, rien ne vaut une bonne tarte aux mûres : son fort taux de glucides associé au taux de lipides de la pâte redonne rapidement de l'énergie !

 
0 commentaire - Tout savoir sur la mûre !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]