Tout savoir sur le miel

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Le miel, s'il est souvent associé aux mots de gorge et à l'hiver, s'avère être une substance bénéfique en tous points, et se consomme toute l'année. Idéal pour remplacer le sucre blanc car moins calorique, il s'utilise dans de nombreux plats et recettes. On fait le point sur ce délice millénaire.

D'où vient le miel ?

Le miel est produit par les abeilles, à partir de ce qu'on appelle nectar ou miellat, c'est-à-dire le suc sécrété par les plantes. Elles entreposent cette substance dans les ruches, et grâce à un procédé naturel, le miel se forme naturellement et leur sert de nourriture toute l'année.

L'homme consomme du miel depuis des milliers d'années. L'a-t-il découvert en observant l'ours, qui en est très friand ? Les hommes préhistoriques prélevaient le miel sauvage dans des ruches naturelles grâce à l'enfumage. Mais c'est dans l'Antiquité qu'est véritablement née l'apiculture, et que les hommes ont construit des ruches artificielles pour cultiver du miel.

Dès l'Antiquité, les vertus du miel ont été découvertes. Ainsi, Hippocrate, célèbre médecin grec, le conseillait pour combattre la fièvre, les blessures, les ulcères et les plaies purulentes.

Les différents types de miel

Il existe autant de types de miel que de variétés de fleurs butinées par les abeilles. Le plus consommé est celui d'acacia, suivi de près par le miel de châtaigner, mais on trouve aussi du miel de trèfle, de bleuet, de litchi, d'origan, de cerisier ou de carotte. Certains miels, parce que très rares (ceux du Yémen ou de l'île de Pitcairn, sur laquelle il n'y a aucune pollution), peuvent atteindre des prix exorbitants.

Les vertus du miel

Depuis l'Antiquité, le miel est réputé pour être un excellent antibactérien, mais ce n'est que récemment que ses bienfaits ont été démontrés. Il aide particulièrement à soigner les brûlures, car il accélère la cicatrisation des tissus. D'ailleurs, de nombreux laboratoires l'additionnent à leurs traitements.

Le miel, riche en antioxydants, aide aussi à renforcer le système immunitaire. Il est conseillé en cas de maux de gorge, car il lubrifie et apaise la douleur, mais aussi contre la toux car c'est un très bon antitussif. Plus étonnant, il possède un grand pouvoir hydratant, en faisant un allié beauté pour la peau et les cheveux. Et si le miel contient des calories, il vaut mieux le préférer au sucre raffiné, qui lui n'apporte aucun nutriment à l'organisme.

Le miel dans la cuisine

Le miel est utilisé en cuisine depuis la nuit des temps. On s'en servait pour préparer le pain d'épices - dessert tout aussi ancien -, mais aussi pour confire les fruits, adoucir les mets et conserver la viande. Jusqu'à l'apparition du sucre de canne puis de betterave, le miel était le seul édulcorant utilisé dans les plats.

Avec l'avènement de la cuisine sucrée-salée, le miel est devenu indispensable à la réalisation de nombreux plats. Il s'associe très bien aux épices pour les plats de type tajines et les pâtisseries orientales, et se marie parfaitement avec les saveurs du porc et du canard. On peut aussi ajouter du miel dans une vinaigrette qui, versée sur une salade d'endives, en atténuera l'amertume.

Pour les palais amateurs de fromage, le miel est idéal. Celui d'acacia s'associe parfaitement aux fromages tels que le brie ou le camembert, et le miel de bruyère rehausse la saveur du bleu. À tester absolument : le Saint-Marcellin ou le camembert rôti au miel !

 
0 commentaire - Tout savoir sur le miel
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]