Tout savoir sur le topinambour !

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Appelé également artichaut de Jérusalem, le topinambour est un légume racine très connu pour ses bienfaits intestinaux ainsi que pour ses propriétés nutritives importantes. Cru comme cuit, il renferme des glucides bénéfiques pour la santé et possède un goût très proche de celui de l'artichaut. Le point sur son histoire, ses vertus, ses modes de consommation et sa conservation.

Le topinambour : d'où vient-il ?

Originaire d'Amérique du Nord et plus précisément des États-Unis, le topinambour appartient à la famille des Astéracées tout comme le tournesol, et possède une forme peu régulière, de couleur rosée ou jaune pâle selon ses différentes variétés. Répandu en Europe au début du XVIIème siècle, ce tubercule tient son nom d'une tribu amérindienne.

S'il s'est fait rapidement apprécié au XVIIème siècle, le topinambour est finalement devenu de plus en plus en rare et délaissé. Depuis la Seconde Guerre Mondiale, ce légume dit de rationnement a vu sa côte de popularité s'écrouler au détriment de la pomme de terre qui, elle, a connu un essor important. Mais ces dernières années, le topinambour revient en force et fait son retour sur les étalages. De plus en plus cuisiné et proposé dans les cartes des restaurants, ce légume d'automne est en voie de développement et est notamment très apprécié pour ses nombreuses vertus.

Des bienfaits multiples

Riche en minéraux et en vitamines A, C et B3, le topinambour possède de nombreuses vertus pour la santé. Contrairement à la pomme de terre avec laquelle on le compare souvent, le topinambour possède un goût légèrement plus sucré et croquant qui s'apparente à celui de la châtaigne d'eau. Mais ce n'est pas tout ! Il est aussi très peu calorique (31 calories pour 100 grammes) et se compose non pas d'amidon mais d'inuline, glucide bénéfique pour les personnes souffrant de diabète puisque ce sucre possède la particularité de ne pas être directement digéré dans l'intestin grêle.

Le topinambour est également une plante qui agit comme un médicament. Grâce à sa teneur riche en fibres, il est également réputé pour ses propriétés médicinales visant à préserver les risques de cancer du colon. En effet, plusieurs enquêtes épidémiologiques ont révélé un rôle majeur des fructanes, ces sucres qui regroupent notamment l'inuline, dans la protection contre le cancer colorectal. Attention toutefois à ne pas trop en manger à cause de son effet laxatif important qui peut vite devenir désagréable mais qui est aussi très bénéfique pour la santé intestinale. Il suffit juste de trouver le bon équilibre.

Comment le cuisiner ?

Croquant et frais, le topinambour peut se déguster de multiples façons. S'il est succulent cru, consommé tel quel à la façon d'un céleri, il est également très apprécié à la vapeur, en purée, en soupe ou encore même en carpaccio ou en rémoulade.

La meilleure façon de le déguster reste cependant de le consommer cru car toutes ses propriétés nutritives sont alors conservées. Niveau cuisson, il est possible de le faire cuire au four ou à la vapeur, c'est au choix. Certains le dégustent également de façon plus originale, en frites ou en beignets. Quant à l'assaisonnement, le topinambour se marie très bien avec l'ail, le persil, la ciboulette, l'huile d'olive et de nombreuses autres plantes aromatiques. Il y en a pour tous les goûts !

Comment le conserver ?

Une fois récolté et sorti de la terre, le topinambour est un tubercule très sensible à l'humidité et à la lumière. Il doit donc se consommer dans les 24 heures si on le laisse à l'air libre mais peut être conservé pendant de longues semaines voire jusqu'à six mois, si on le maintient au réfrigérateur et à l'abri du soleil.

Si vous souhaitez le conserver davantage, il est également possible de le congeler dans un sac plastique prévu à cet effet. Avec cette solution, plus besoin de le cuisiner en entier. Si vous avez besoin d'un demi topinambour, coupez-le en deux et congelez le reste.

 
0 commentaire - Tout savoir sur le topinambour !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]