Tout savoir sur les fraises, douceurs printanières

Chargement en cours
1/2
© Fotolia
A lire aussi

Purepeople

Qu'il est bon de voir arriver les fraises sur les étals des primeurs. Cultivée de mai à septembre, la fraise est clairement le fruit du beau temps, des dimanches à la campagne et des repas en famille. Découvrez-en un peu plus sur ce fruit coloré et parfumé.

Un peu d'histoire

La fraise est cultivée depuis la nuit des temps. À l'Antiquité, les Romains l'appréciaient déjà et s'en servaient même pour la confection de cosmétiques. Mais la culture de la fraise telle qu'on la connait aujourd'hui remonte à la Renaissance. Avant cela, les seules fraises que l'on consommait sur le territoire français étaient les fraises des bois, qui poussaient au petit bonheur la chance sur les chemins ombragés.

Au début du 18e siècle, un officier du génie maritime ramène d'une mission au Chili cinq plants d'une plante qui produit de très grosses fraises. Un botaniste de Brest récupère l'un de ces plans qui réussira à se développer parfaitement grâce au climat breton. Dès lors, la Bretagne, et plus particulièrement la ville de Plougastel, devient spécialiste dans la culture de la fraise. Au 19e siècle, cette ville du Finistère produit même le quart des fraises cultivées en France ! Pour comparaison, aujourd'hui Plougastel ne récolte plus que 3% de la production française totale en fraises.

Est-ce un fruit ?

Pas vraiment. Le terme fruit est utilisé de manière courante pour parler de la fraise, mais à tort. Le vrai fruit du fraisier n'est non pas la fraise qui n'est que le réceptacle charnu de la fleur, mais les petits grains verts ou bruns qui parsèment la fraise, logés dans des alvéoles : les akènes. Ce sont les akènes qui produisent une hormone permettant à la fraise de grossir.

Les différentes sortes

Les fraises que nous mangeons aujourd'hui sont issues de croisements entre différentes variétés de fraisiers, opérés il y a maintenant plusieurs siècle. Un fraisier chilien et un fraisier de Virginie ont été croisés pour obtenir des fruits plus gros, parfumés et qui se conservent bien. D'autres variétés vont être développées à partir de là, comme la gariguette cultivée dans le sud de la France. Plus petite, certainement plus parfumée aussi, elle est adorée de tous pour son parfum gourmand. Elle a cependant tendance à moins bien se conserver, il est donc difficile de la faire voyager, d'où son prix sur les étals.

C'est bon pour quoi ?

La fraise est avant tout un bon allié minceur. Pour seulement 35 calories aux 100 grammes, la fraise est une gourmandise parfaite pour qui surveille un peu son poids. Elle est peu sucrée, contrairement aux cerises qui ne sont pas recommandées, voire déconseillées pendant un régime. Ensuite, la fraise est très riche en vitamine C. Une portion de 150gr de fraises suffit à satisfaire nos besoins journaliers en vitamine C, soit 80mg pour un adulte. Cependant, toujours d'un point de vue nutritionnel, la fraise a l'inconvénient d'être un aliment histamino-libérateur, ce qui provoque de l'urticaire chez les personnes sensibilisées ou allergiques. Il est donc conseillé de ne pas donner de fraises aux enfants de moins de six mois.

Comment les préparer ?

Avant de déguster les fraises, il faut bien les laver. Pour cela, ne les équeutez surtout pas, au risque de les voir se gorger d'eau. Ne les faites pas tremper non plus, elles perdraient leur goût. Passez-les simplement à l'eau claire et fraîche. Vous pouvez les essuyer dans du papier absorbant en les frottant légèrement pour enlever les résidus de terre. Pensez à les sortir du réfrigérateur environ une heure avant de les déguster pour que leur saveur ne soit pas amoindrie par le froid.

Comment les conserver ?

Les fraises ne se conservent pas particulièrement bien. Bien au sec dans leur barquette, elles peuvent se garder deux ou trois jour dans le bac à légumes du frigo, mais pas davantage. Si vous en avez beaucoup, mieux vaut vous lancer dans la préparation de confiture, le meilleur moyen de conserver les fraises qui se congèlent également très mal.

Comment manger les fraises ?

La façon la plus simple de les manger est certainement la meilleure : croquez-les sans fin. Pour les gourmands, il est possible de plonger leur tête dans un petit tas de sucre ou d'ajouter de la crème chantilly.

Certaines personnes aiment également les mixer grossièrement et y ajouter de la crème et du lait pour une sorte de milkshake épais et très fruité.

Dans les restaurants, on rencontre de plus en plus souvent des desserts à base de fraises et d'alcool. Elles se marient parfaitement au vin rouge ou au champagne.

Enfin, les recettes de pâtisserie à base de fraises sont nombreuses : tarte à la crème pâtissière, charlotte ou fraisiers, il y en a pour tous les goûts.

 
0 commentaire - Tout savoir sur les fraises, douceurs printanières
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]