La cuisine turque, au croisement des saveurs

  • info
  • photos
La cuisine turque s'avère être au croisement des saveurs asiatiques, méditerranéennes et orientales. Elle propose une richesse de plats et de parfums qu'elle doit aussi à la grandeur passée de l'empire ottoman. En Turquie, l'art de la table est primordial et tient un rôle social majeur ; l'hospitalité y est sacrée, et le meilleur moyen de faire honneur à son invité est de lui offrir un bon repas. Si les sept régions qui composent le pays proposent des plats propres à leur terre et à leur climat, on trouve néanmoins une certaine homogénéité de la cuisine au niveau national. Elle se compose principalement de pâtes, légumes, soupes, mezze et bien évidemment de délicieuses pâtisseries !
Chargement en cours
Le dolma
Le dolma

Il s'agit de feuilles de vigne ou de légumes farcis (poivron, aubergine, courgette, chou, potiron). La farce se compose de riz et de viande hachée, assaisonnée d'huile d'olive, d'épices, d'oignon et de cacahuètes. S'il peut de déguster froid, le dolma est souvent servi chaud avec du yaourt, de la menthe séchée, de l'origan et de l'huile d'olive.

1/5
Purepeople
 
0 commentaire - La cuisine turque, au croisement des saveurs
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]