Tendance fausse fourrure : comment la dompter ?

Chargement en cours
 La fausse fourrure se décline sous diverses formes et couleurs pour réchauffer les intérieurs.

La fausse fourrure se décline sous diverses formes et couleurs pour réchauffer les intérieurs.

1/2
© DR, IKEA
A lire aussi

Fabien Gallet

Pour une déco au poil, rien de tel que la fourrure. Évidemment, pour ne pas froisser Brigitte Bardot, mieux vaut jeter son dévolu sur une imitation, qui aura l'avantage de venir réchauffer votre intérieur.

La peausserie a le vent en poupe et pas seulement dans la mode. Elle est en effet (re)devenue tendance et s'invite à tour de bras dans l'art de la décoration d'intérieur. Fausses peaux de lapin, de mouton, de renard, de renne voire d'ours viennent habiller sols, mobiliers et accessoires en tout genre pour donner une ambiance chaleureuse, confortable et un côté animal. Mais pour que la fausse fourrure puisse devenir une pièce incontournable, encore faut-il savoir la dompter !

Bien sélectionner matières et couleurs

Au moment de jeter votre dévolu sur cette magnifique fausse fourrure qui vous a tapé dans l'oeil, posez-vous les bonnes questions : saura-t-elle s'intégrer dans votre intérieur ? Dans quelle pièce allez-vous bien pouvoir la déposer pour qu'elle se mêle harmonieusement avec le reste de votre décoration ? Pour cela, mieux vaut prêter attention à la matière choisie ainsi qu'à la couleur. En effet, le rendu ne sera pas le même que vous optiez pour une fourrure faite de poils longs ou de poils courts. La première trouve toute sa place sur du petit mobilier (fauteuils, poufs, tables d'appoint...), tandis que la seconde sera bien plus mise en valeur une fois déposée au sol.

La couleur joue également un rôle majeur. Zébrées, tachetées, unies... Les toisons synthétiques n'ont pas toutes les mêmes teintes et les mêmes formes. Si certaines jouent la carte du naturel avec des tons bruns ou blancs (peaux de lapin, de vache, de mouton...), d'autres osent des couleurs qui sortent de l'ordinaire avec du vert, du rouge ou même du rose !

Au sol... mais pas seulement !

Mettez de côté la traditionnelle peau de vache qui trône sous la table basse du salon. Il existe tout un tas d'idées à piquer pour agrémenter votre déco d'intérieur avec des pièces en fausse fourrure. Si ces dernières s'imposent lorsqu'elles sont disposées au sol, au milieu d'une pièce, elles trouvent également une place de choix dans d'autres espaces. Pour une ambiance chaleureuse dès que vous entrez chez vous, pourquoi ne pas opter pour un tapis au niveau de l'entrée par exemple ?

Mais c'est surtout sur le mobilier que la fourrure est de plus en plus tendance. Impossible de ne pas craquer pour des coussins ou de larges plaids à glisser sur votre canapé ou sur vos fauteuils. Vos soirées n'en seront que plus douces ! De même, dans une chambre, la fourrure est la bienvenue. Placez pour cela quelques pièces sur votre couette ou en guise de descente de lit.

Un élément déco à utiliser avec parcimonie

Qu'on se le dise, le but n'est pas que votre intérieur ressemble à un enclos à bétail... Rien ne sert donc de disposer des pièces partout. Mieux vaut, en effet, privilégier la fourrure par petites touches et mettre en valeur ces éléments de décoration de caractère. De même, si les poils, qu'ils soient courts ou longs, vous tentent tout au long de l'année, sachez que c'est lors de la saison hivernale que la fourrure sera du meilleur effet et prendra tout son sens. Son aspect généralement doux et cocooning saura effectivement réchauffer votre intérieur durant les périodes de grand froid.

 
20 commentaires - Tendance fausse fourrure : comment la dompter ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]