Vacances : 5 façons d'entretenir vos plantes d'intérieur pendant votre absence

Chargement en cours
 Laisser ses plantes d'intérieur pendant ses vacances n'est pas une fatalité : de nombreuses méthodes existent afin de les retrouver en pleine forme à votre retour.

Laisser ses plantes d'intérieur pendant ses vacances n'est pas une fatalité : de nombreuses méthodes existent afin de les retrouver en pleine forme à votre retour.

1/2
© Adobe Stock, ronstik
A lire aussi

Christian Pambrun

Quand les vacances d'été arrivent enfin et que les valises sont prêtes, le casse-tête de l'entretien des plantes d'intérieur pendant une absence prolongée se pose souvent. Quand les amis ou les voisins ne sont pas disponibles pour venir arroser, le risque de retrouver des feuilles fanées, voire des plantations mortes, est grand. Voici cinq conseils qui peuvent vous aider.

Que la lumière soit...

La règle numéro un, c'est qu'il faut toujours que vos plantes puissent bénéficier de la lumière du soleil pendant votre absence. Il faudra donc laisser les volets ouverts dans une pièce au minimum, quitte à toutes les regrouper au même endroit exceptionnellement. Si vous disposez d'un balcon, placez-les dessus en veillant à ce qu'elles puissent être à l'ombre. Une salle de bain munie d'un velux est idéale ! Si vous avez un jardin, vous pouvez placer vos pots à l'ombre d'un arbre, et l'humidité du matin devrait aider vos plantes à tenir le coup pendant votre absence.

Le gel miracle

Les jardineries vendent des sticks de gel hydro-rétenteur qui, une fois plantés dans le pot, se désagrègent lentement et se transforment en eau. Composés de cellulose, ils permettent d'assurer jusqu'à un mois d'autonomie, et existent aussi sous forme de sachets de grains d'eau à mélanger au terreau.

Vous avez le bac ?

Le bac à réserve d'eau est une solution adaptée pour les plantes qui nécessitent un taux d'humidité important. Un double fond contenant une certaine quantité d'eau est séparé par une grille recouverte d'une toile qui permet à l'eau de remonter sans faire pourrir les racines. Ajouter un lit de gravier drainant au fond du pot apporte une couche de protection supplémentaire. Ces systèmes sont particulièrement bénéfiques pour les azalées ou les monsteras.

Le goutte à goutte, avec ou sans bouteille

Plusieurs options existent afin de distiller quelques gouttes d'eau et ainsi alimenter votre plante - sans forcément investir dans du matériel élaboré ! La plus connue consiste à couper le fond d'une bouteille en plastique, à percer un petit trou dans le bouchon et à la planter dans le terreau à l'envers, puis à la remplir d'eau. Des cônes à visser au goulot existent également et sont très simples d'utilisation. Des kits d'arrosage automatique en goutte à goutte pour plusieurs pots font aussi partie du panel mais ils doivent être raccordés à un robinet ou une réserve d'eau importante.

Le système B, pour baignoire ou bassine

Le coup de la baignoire peut être aussi efficace qu'impitoyable : laisser ses plantes baigner dedans peut faire pourrir les racines très vite et les noyer. En revanche, en plaçant des serviettes de bain imbibées d'eau dedans, on peut créer un lit humide sur lequel déposer les pots, et leur assurer un approvisionnement adéquat pendant quelques jours. Attention : n'utilisez cette technique que si votre salle de bain dispose d'une fenêtre afin que vos plantes ne manquent pas de lumière. Vous pouvez désormais partir l'esprit libre en sachant vos plantes choyées et en sécurité !

 
1 commentaire - Vacances : 5 façons d'entretenir vos plantes d'intérieur pendant votre absence
  • avatar
    liv -

    Je constate qu'il y a des sujets, anodins, qui n'intéressent personne, il n'y a rien à critiquer, à médire, juste à lire des petits conseils judicieux. Alors merci pour ces petites astuces, qui permettent de ne pas retrouver les plantes HS au retour de vacances !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]