Comment créer son propre terrarium ?

Comment créer son propre terrarium ?

Apportez une touche de verdure à votre intérieur avec un terrarium.

A lire aussi

Fabien Gallet

Dans un terrarium, les petites plantes font la loi. Cet écosystème miniature peut subtilement décorer les pièces et apporter une touche de vert à votre intérieur. Une raison suffisante pour sauter le pas et le créer soi-même !

Dans un salon, une entrée ou un balcon... Le terrarium est l'élément déco tendance du moment. Si vous désirez apporter un peu de verdure à votre intérieur, n'hésitez plus, enfilez une paire de gants et lancez-vous dans la confection de votre propre terrarium. L'occasion de laisser parler votre créativité... même si vous n'avez pas la main verte !

Matériel : une paire de gants de jardinage • un bocal • du terreau • du gravier, des pierres ou des écorces • une feuille de mousse • des petites plantes ou des boutures • du charbon actif

Étape 1 : choisissez la forme de votre terrarium

Qu'il s'agisse d'un vase, d'un bocal, d'une cloche, d'un jar ou d'un ancien aquarium, le tout est d'opter pour un récipient en verre transparent et assez profond, doté d'une ouverture assez large pour y déposer facilement les divers éléments. Une fois le contenant choisi, nettoyez-le avec du vinaigre blanc pour éviter que la moisissure ne s'y développe.

Étape 2 : choisissez vos plantes

Votre terrarium sélectionné, ne manque plus qu'à choisir les végétaux qui y trouveront refuge. Optez pour des plantes qui ne risquent pas de trop grandir, qui ont une croissance lente et surtout qui soient adaptées aux conditions d'humidité de votre intérieur. Vous pouvez ainsi jeter votre dévolu sur des plantes grasses (succulentes), des mousses, des cactus ou des fougères.

Étape 3 : préparez votre terrarium

Munies de vos gants, c'est le moment de s'attaquer au vif du sujet avec la préparation du terrain. L'idée est de créer un système de drainage pour éviter que l'eau versée ne croupisse. Pour cela, déposez d'abord une couche de gravier (il peut s'agir de billes d'argile) et du charbon actif sur quelques centimètres de hauteur. Placez par-dessus une couche de mousse (ou de feutre de jardin) qui évitera que le terreau ne se mélange à l'eau. Enfin, déposez une couche de terreau (pas plus d'un tiers du contenant), tassez-la et creusez les trous où viendront loger vos plantes.

Étape 4 : disposez vos plantes

Dépotez vos végétaux et délestez-les de leur terreau d'origine pour permettre à leurs racines de bien s'implanter dans le terreau du contenant. Placez-les dans les trous formés dans l'étape 3. Une fois la plantation terminée, vous pouvez agrémenter votre terrarium avec des mousses, des écorces, des cailloux ou d'autres éléments de décoration de votre choix, en évitant toutefois de surcharger le tout.

Étape 5 : quid de l'entretien ?

Une fois votre terrarium terminé, ne manque plus qu'à l'arroser, si possible avec un pulvérisateur pour ne pas noyer vos plantes, deux à trois fois par semaine maximum. Placez votre terrarium près d'une fenêtre mais pas face au soleil. Enfin, pour éviter que les moisissures ne se développent, pensez à l'aérer. De même, n'hésitez pas à nettoyer les plantes régulièrement.

 
0 commentaire - Comment créer son propre terrarium ?
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]