5 étapes pour se mettre à la couture en douceur

5 étapes pour se mettre à la couture en douceur

Apprenez à coudre, étape par étape.

A lire aussi

Hélène Garçon

La perspective de coudre un bouton ou un ourlet vous paraît aussi difficile que de grimper le Mont Everest, et la seule machine à coudre que vous ayez jamais vue est celle des modèles d'exposition dans les grandes surfaces ? Pourtant, vous rêvez de donner vie à des vêtements, accessoires ou juste de customiser vos pièces préférées. Bonne nouvelle : la couture n'a rien de sorcier, et se trouve à la portée de tous. L'essentiel étant de procéder étape par étape.

Étape n°1 : achetez petit à petit

Avant toute chose, commencez par acheter le matériel dont vous avez besoin. Un conseil qui peut paraître superflu, mais qui prendra tout son sens au moment de mettre les pieds dans une mercerie, où la multitude de tissus, de patrons ou de fils peut très vite vous détourner de votre liste d'achats initiale. Sur celle-ci doit se trouver une paire de ciseaux de couture, un découd-vite, des épingles, du papier pour reporter les patrons, du fil à coudre, de la toile de coton, sans oublier des aiguilles. Concernant l'achat de la machine à coudre (comptez au minimum une centaine d'euros pour un modèle d'entrée de gamme), il est plus sage de commencer par la couture à la main, ou bien de vous entraîner sur la machine d'une amie afin de jauger si cette activité vous plaît vraiment avant d'investir.

Étape n°2 : commencez par un projet facile

Comme dans l'apprentissage de toute discipline, il est important de ne pas se fixer de trop hauts objectifs et de commencer par un projet facilement réalisable, comme par exemple un tote bag ou une pochette. En vous lançant dès le début dans des réalisations alambiquées, vous risquez de vous décourager devant la technicité du patron et de laisser tomber la couture pour de bon, ce qui serait dommage. Pour vos premiers pas de couturière, privilégiez donc des patrons simples, avec peu de pièces à assembler, et optez pour des matières agréables à travailler, telle que la toile de coton qui ne bougera pas sous le pied de la machine, contrairement à des textiles élastiques comme le jersey, ou trop légers comme la mousseline.

Étape n°3 : préparez votre plan de travail

Une bonne couturière se doit avant tout d'être organisée. Pour avoir les idées claires et retrouver rapidement votre matériel, libérez assez d'espace pour installer votre machine à coudre et pour pouvoir étaler et couper le tissu aisément. Dans l'idéal, réservez-vous une petite table ou un bureau pour vos activités de couture. Prévoyez des pochettes de rangement pour les patrons, une trousse pour les outils ainsi qu'une boîte pour stocker bobines et rubans. Avant de commencer à coudre, pensez également à repasser les morceaux de tissu pour éviter toute surprise lors des futurs lavages en machine, et n'oubliez pas de marquer au fer les plis, si plis il y a. Rappelez-vous qu'en couture, la préparation est l'étape la plus importante, alors ne négligez rien !

Étape n°4 : entraînez-vous !

Avant de passer aux choses sérieuses et de coudre votre projet, familiarisez-vous d'abord avec la machine à coudre, qui peut parfois s'avérer difficile à dompter. Débutez par quelques lignes droites. Variez ensuite les marges, les longueurs de point, tentez de faire des angles, des arrondis, bref, testez les fonctionnalités de la machine pour en percer tous les secrets ! Lorsque vous vous sentez prête, commencez par coudre un prototype avec des chutes de tissu. Le but étant de vous entraîner, de déceler les difficultés que vous pourriez rencontrer au moment de la réalisation finale et d'éviter ainsi d'avoir à découdre le tissu à l'infini, avec le risque de l'abîmer.

Étape n°5 : faites preuve de patience

Vous l'aurez compris, la couture ne peut s'apprendre sans un minimum de patience. Prenez donc votre temps, n'ayez pas peur de vous tromper, décousez si besoin, l'essentiel étant d'essayer. Plus important encore : allez au bout de vos réalisations ! Ne jetez pas l'éponge à la première difficulté, et gardez à l'esprit que votre réalisation ne pourra répondre à vos attentes qu'une fois terminée. Et si le résultat final ne correspond pas à votre projet de départ, vous aurez au moins la satisfaction d'être allée jusqu'au bout et vous pourrez également analyser vos erreurs, pour ne pas les répéter à la prochaine tentative.

 
0 commentaire - 5 étapes pour se mettre à la couture en douceur
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]