Ces marques de mode qui ne travaillent qu'avec du recyclé

Chargement en cours
 Recycler ses vêtements est de plus en plus tendance. Ce geste mode permet d'atténuer les effets de la surconsommation.

Recycler ses vêtements est de plus en plus tendance. Ce geste mode permet d'atténuer les effets de la surconsommation.

1/2
© Adobe Stock, Zone Creative
A lire aussi

La rédaction

À l'ère de l'économie circulaire, plusieurs maisons de mode ont réussi à faire du recyclage une véritable source d'économie et de créativité. Focus sur ces marques qui en font leur nouveau coeur de métier.

Depuis plusieurs années, l'industrie textile se met au recyclage. À base de matière première éco-conçue et recyclée, les marques allient tendance de mode et éco-friendly. Les anglo-saxons appellent ça "l'upcycling", autrement dit le recyclage créatif.

Atténuer la surconsommation

Aujourd'hui, recycler ses affaires ou acheter des vêtements à base de matières recyclées n'est plus le comble de la ringardise ! Au contraire, c'est devenu un véritable atout marketing qui dépasse les phénomènes transversaux du Do It Yourself ou des fripes. L'upcycling répond à un problème global. En effet, selon l'Environmental Organization Agency (l'organisation du gouvernement américain en charge de l'environnement) plus de 13 millions de tonnes de textile sont jetées chaque année et seulement 2 millions sont recyclées. Un bilan qui dénonce la société de surconsommation et pousse à une réflexion sur la façon de repenser le cycle du vêtement.

Des marques engagées

Heureusement, quelques marques n'ont pas attendu pour agir. Tout d'abord, l'atelier d'Andrea Crews qui depuis plus de 10 ans crée à partir de vêtements existants de nouvelles collections. Une réalisation artisanale dans leur studio parisien faisant de l'upcycling leur marque de fabrique. Un modèle de recyclage qui conserve l'ADN du vêtement d'origine tout en lui insufflant un second souffle. W.Y.L.D.E (pour Words-Youth-Love-Dust-Echoes) est une marque française éthique qui a vu le jour en 2013. À partir de pièces vintage, de vêtements récupérés, elle les transforme et les enrichit pour en faire des habits uniques et intemporels. Les tissus sont fabriqués grâce à des fibres 100% recyclées en série limitée dans un souci de produire de façon raisonnée et locale. Une initiative entièrement Made In France de la création à la confection en passant par le tissage.

Si vous ne savez que faire des rideaux de votre grand-mère, cela pourrait bien intéresser Anaïs Dautais qui a fait des tissus fleuris sa signature. Grâce à ses partenaires (Emmaüs, Resourceries, Le Relais) elle chine des tissus d'ameublement, des nappes, des rideaux, du linges de maison pour ensuite leur donner un second souffle. Autour de 9 modèles déclinables au fil des saisons, sa marque Les Récupérables propose des pièces uniques à base de ce textile récupéré. Un processus éthique qui désobéit à la logique de l'obsolescence programmée.

Les géants de la mode aussi concernés

Du côté des multinationales, H&M continue d'innover. Connu pour ses nombreux engagements en faveur de l'économie circulaire, la marque de prêt-à-porter a conçu une collection à partir de déchets en plastique issus des littoraux. Une façon ingénieuse de traiter les matières polluantes. Elle a créé le "Bionic" un tissu durable fabriqué avec du polyester recyclé et mis en place grâce à l'expertise de la société "BionicYarn" spécialiste du traitement des déchets en vêtements.

 
0 commentaire - Ces marques de mode qui ne travaillent qu'avec du recyclé
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]