Collants à pois, couture, en laine... Quelles sont les tendances de l'hiver ?

Chargement en cours
 Helena Noguerra joue avec les motifs de sa robe et de ses collants, sur le tapis rouge de la Cérémonie Des Prix Lumières en 2015.

Helena Noguerra joue avec les motifs de sa robe et de ses collants, sur le tapis rouge de la Cérémonie Des Prix Lumières en 2015.

1/2
© Abaca
A lire aussi

Justine Fiordelli

Qu'ils soient fantaisie ou unis, les collants sont indispensables à tout dressing et nous aident à mettre nos gambettes en valeur pendant l'hiver. Besoin d'inspiration ? Voici les tendances de la saison.

Les collants plumetis

En voile noir et agrémentés de mini pois noirs, les collants plumetis font partie des tendances de la saison et signent en 2016 leur grand retour. Féminins et faciles à porter, on aime leur côté fantaisie un brin rétro qui nous replonge dans les années 1980. Sexy avec une petite jupe patineuse, rock'n'roll avec une jupe en cuir ou encore sensuel avec un short taille haute, ils s'accordent à tous les styles et permettent d'apporter un brin d'originalité à son look. Côté chaussures, le choix est au rendez-vous : escarpins à bout pointu pour un côté femme d'affaires, derbies à paillettes pour un look boyish chic, ou encore baskets blanches pour un look casual, c'est comme vous le souhaitez.

Les collants opaques

Basiques, mais très prisés pendant l'hiver grâce à leur côté molletonné et couvrant (la lumière ne passe pas à travers), ces collants tiennent chaud aux jambes tout en nous permettant de rester élégante. Opaques, ils se portent avec toutes sortes de robes, jupes et shorts d'hiver, du mois d'octobre à avril, en attendant que les beaux jours reviennent. Taille basse, taille haute, avec une ceinture "spécial ventre plat" ou encore sans couture : il en existe de toutes les sortes. L'idéal pour répondre à toutes les attentes.

Les collants couture

Les collants couture sont sans aucun doute les plus sensuels ! En voile et décorés d'un liseré noir derrière la jambe, ils dévoilent une silhouette divine et font littéralement monter la température. Pour ne pas sombrer dans la vulgarité, il est préférable de les porter avec une robe mi-longue noire plutôt qu'un short ou une mini jupe. À réserver pour une soirée, ou un rendez-vous amoureux !

Les collants en laine

Pour beaucoup, les collants en laine font un peu vieillot, mais ils n'ont pas leur pareil pour maintenir la chaleur. Epais, ils nous rappellent l'enfance (qui n'a pas eu droit à son collant en laine blanc pour un look "petite fille sage"), les séjours au ski et parfois des gratouilles... Parce que oui, le collant en laine peut gratter, surtout lorsque l'on a la peau sensible, qui se retrouve alors irritée par la laine. Pour éviter cela, on peut par exemple opter pour un collant qui mélange laine et soie, plus agréable pour la peau. Enfin, pour le porter de façon moderne, on opte pour le mélange des matières, entre la robe (ou la jupe) et les collants. Attention également aux couleurs, n'hésitez pas à jouer sur les contrastes en gardant le principe à l'esprit des trois coloris (ne jamais en mélanger plus de trois). Etant épais, le collant en laine a tendance à "épaissir" les jambes, laissez tomber les pièces décorées par des mailles ou des motifs si vous souhaitez affiner vos gambettes.

 
1 commentaire - Collants à pois, couture, en laine... Quelles sont les tendances de l'hiver ?
  • avatar
    loulili -

    contre le froid de l'hiver .............les collants de l'AISNE...........sont efficaces jusqu'au HAUT RHIN ??? ................P'apiquestion

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]