Etude : la morphologie des femmes a évolué !

Chargement en cours
1/2
© Getty Images Entertainment
A lire aussi

Purepeople

En 60 ans, la silhouette féminine a considérablement changé ! Pour arriver à cette conclusion, le UK National Sizing Survey a publié un rapport comparant les différentes tailles des Anglaises en 1954 et en 2014. C'est le Daily Mail qui a dévoilé tous ces résultats édifiants. Même si l'étude se concentre sur les Britanniques, on peut aisément faire le parallèle avec les femmes françaises, puisque notre mode de vie a évolué de la même manière !

Taille et poids : les chiffres explosent

Le constat est implacable : nous avons grossi, et grandi dans le même temps, heureusement ! Les femmes de 1954 pesaient en moyenne 61,68 kg et mesuraient 157,5 cm de hauteur, contre 64,86 kg pour 162,6 cm aujourd'hui, en 2014. Une évolution plutôt harmonieuse donc...

Mensurations : adieu taille de guêpe !

Si le poids et la taille ont augmenté, les mensurations, elles, nous en disent plus sur le changement de nos habitudes. Si la largeur de hanches est sensiblement la même (99,1 cm contre 101,6 cm de nos jours), le tour de taille a quant à lui totalement éclaté ! Il a ainsi pris 18 cm en 60 ans, pour passer de 68,6 cm à 86,4 cm. Au lieu d'une silhouette sablier, nous voilà maintenant plutôt abonnées à une allure en H, ou en O. En cause ? Le manque d'exercice, le stress et l'alimentation.

Le cas des pieds : un écart significatif

Du 36 dans les années 50, les femmes sont passées au 39 en 2014 ! Trois pointures de gagnées, c'est considérable. Cette évolution va de pair avec notre corpulence qui s'étoffe : les pieds doivent supporter un poids plus conséquent et sont donc devenus plus solides (et plus longs).

Des explications à étudier

Le rythme de vie est l'une des causes les plus prépondérantes dans notre évolution corporelle. En 1954, les femmes dépensaient énormément d'énergie en exécutant les tâches ménagères (3 heures par jour !) et en prenant soin de leurs bambins. La plupart n'étaient pas assises pendant huit heures devant un bureau, comme nous le sommes aujourd'hui !

Si la gent féminine ne pratiquait pas un sport à proprement parler, leur activité physique était considérable, rien que par la marche à pied quotidienne. À l'époque, seuls 15% des foyers possédaient une automobile.

Enfin, le stress et le manque de sommeil sont aussi pointés du doigt par le Daily Mail, qui y voit un facteur important de notre propension à manger en plus grande quantité, des plats préparés ou sur le pouce, qui n'avaient presque pas lieu d'être en 1954.

 
0 commentaire - Etude : la morphologie des femmes a évolué !
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]