Lingerie : comment choisir son soutien-gorge ?

Lingerie : comment choisir son soutien-gorge ?

Comment choisir son soutien-gorge ?

A lire aussi

Justine Fiordelli

Poitrine menue ou poitrine généreuse, même combat ! Entre bonnet trop grand, poitrine qui sort du soutien-gorge ou encore maintien à revoir, il n'est pas toujours facile de trouver le soutien-gorge le plus adapté à sa morphologie. On a toutes déjà été dans dans ce cas-là. Tout n'est pas que question de goût et de style en matière de lingerie. On peut parfois tomber sur des modèles qui nous plaisent mais qui ne nous conviennent pas. Le modèle idéal est censé allier confort, élégance, et maintien. Corbeille, triangle, push-up, balconnet... Vous ne savez que choisir ? Taille, forme, confort, on vous dit tout avec ces quelques conseils.

Connaître son tour de dos

Pour commencer et avant de se lancer dans l'achat d'un soutien-gorge, il vous faut connaître ce que l'on appelle votre tour de dos. Exprimé en centimètres sur les étiquettes (80, 85, 90, 95), il vous sera indispensable pour trouver la bonne taille de soutien-gorge. Pour cela, deux solutions s'offrent à vous. La première : faire appel aux vendeuses des boutiques de lingerie, qui sont à même de prendre vos mensurations de façon professionnelle, tout en vous conseillant ensuite les bons modèles. C'est un moyen efficace de ne pas se tromper et d'assurer le coup. Seconde méthode : le faire soi-même. On peut très bien également mesurer son tour de dos seule. Dans ces cas-là, on se munie d'un mètre de couturière et on le fait passer juste en-dessous de la poitrine, en se tenant bien droite.

Entre 68 et 72 cm, votre taille est de 85Entre 73 et 77 cm, votre taille est de 90Entre 78 et 82 cm, votre taille est de 95Entre 83 et 87 cm, votre taille est de 100Entre 88 et 92 cm, votre taille est de 105Entre 93 et 97 cm, votre taille est de 110Entre 98 et 102 cm, votre taille est de 115Entre 103 et 107 cm, votre taille est de 120

Déterminer la taille de bonnet : A, B, C, D, E, F ?

Une fois votre tour de dos mesuré, place au bonnet. A, B, C, D, E, F ? Cela est déterminant pour trouver votre taille de soutien-gorge ! Ici, même chose que pour le tour de dos. On peut faire appel aux vendeuses comme prendre ses mesures à la maison. Pour celles qui souhaitent se débrouiller toute seule, il est important de mesurer le tour de poitrine, là où elle est la plus généreuse, en général au niveau du bout des seins. La mesure doit être effectuée sur une poitrine maintenue munie d'un soutien-gorge classique. La différence entre cette mesure et celle de votre tour de dos indiquera alors votre taille de bonnet.

Si la différence entre le tour de poitrine et le tour de dos est de 13 cm, vous faites un bonnet ASi la différence entre le tour de poitrine et le tour de dos est de 15 cm, vous faites un bonnet BSi la différence entre le tour de poitrine et le tour de dos est de 17 cm, vous faites un bonnet CSi la différence entre le tour de poitrine et le tour de dos est de 19 cm, vous faites un bonnet DSi la différence entre le tour de poitrine et le tour de dos est de 21 cm, vous faites un bonnet E

Corbeille, push-up, balconnet : quelle forme de soutien-gorge pour ma poitrine ?

Maintenant que vous connaissez votre taille de soutien-gorge, place aux formes les plus appropriées. Chaque morphologie de poitrine est adaptée à un ou plusieurs modèles différents.

Pour les poitrines généreuses

Vous avez une poitrine généreuse ? Mieux vaut opter pour un soutien-gorge à armatures et assez emboîtant pour obtenir un bon soutien. Il en existe aujourd'hui de très jolis modèles, féminins et sexy comme chez Princesse Tam Tam, Lejaby ou encore Aubade. Pour un plus joli décolleté à mixer avec des robes ou des tops en V, les modèles balconnet ou corbeille, avec des armatures et une finition arrondie, permettent de mettre en valeur la poitrine et sont également parfaitement appropriés et beaucoup plus sexy. Tout dépend des usages et des envies.

Pour les petites poitrines

Les petites poitrines peuvent pratiquement tout se permettre. Contrairement aux poitrines généreuses qui doivent se lancer à la recherche d'un modèle offrant un bon maintien, les bonnets A et B sont à même de porter des soutien-gorges triangle sans armature. En dentelle ou autre, ils font partie des grandes tendances de la saison grâce à leur côté à la fois féminin et rétro mais surtout grâce à leur confort inégalé. Pourquoi passer à côté ? Pour celles qui ont envie de donner plus de volume à leur poitrine, on mise sur les soutien-gorges rembourrés.

Pour galber

Recommandé aux petites poitrines pour un décolleté pigeonnant à tomber, le push-up convient à toutes les poitrines, même aux plus généreuses. On aime : son excellent maintien et son effet galbant qui permet de rehausser la poitrine. L'idéal avec une robe décolletée ou un top col V.

Bien ajuster les bretelles

Pour avoir un bon maintien et une poitrine mise en valeur, il est important de bien ajuster les bretelles des soutien-gorges. Elles ne doivent être ni trop serrées, ni trop lâches : à vous de voir ce que vous ressentez. La poitrine doit être correctement maintenue. A noter que les bretelles peuvent se dérégler en cours de journée avec le poids de la poitrine. On n'hésite donc pas à les réajuster à chaque fois que vous le portez.

Essayer avant d'acheter

Impossible de trouver le bon soutien-gorge sans essayer. Même si l'on préfère faire ses achats en ligne sur Internet, il est préférable de se rendre en magasin pour essayer les modèles et être certaine de trouver le modèle parfait avec un bon maintien et un beau décolleté. Un petit effort est de rigueur. Une fois le soutien-gorge essayé, vous pouvez très bien repasser votre pull par-dessus de façon à vous rendre compte de l'effet rendu avec les vêtements. La poitrine doit être rehaussée et ne pas dépasser au niveau du bonnet.

 
8 commentaires - Lingerie : comment choisir son soutien-gorge ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]