3 bonnes raisons de dire adieu aux collants chair (et vite)

3 bonnes raisons de dire adieu aux collants chair (et vite)

Pourquoi arrêter les collants chair ?

A lire aussi

Hélène Demarly

C'est la reine du shopping Cristina Cordula qui le dit : "Les collants couleur chair c'est in-ter-dit ma chérie !" Qu'ils soient effet brillant, voile, mousse ou transparent, voici pourquoi il faut les proscrire.

Ils ne mettent pas en valeur

Si Kate Middleton en porte à chacune de ses sorties, ces collants sont pourtant l'un de pires fashion faux pas qui existe. Leur principal problème ? Ils font des jambes de mémère, et ce, surtout si vous les choisissez en mousse. Rarement de la même couleur que vos gambettes (plus blanc ou plus foncé), ils ne sont pas élégants et ont tendance à vieillir votre look.

Ils n'ont d'invisible que le nom

Les collants "transparents" se voient ! Déjà, parce qu'ils sont souvent brillants et donnent l'impression, dès le moindre rayon de soleil, que vous avez huilé vos jambes façon boule à facettes, mais aussi parce qu'ils s'accordent rarement parfaitement à votre carnation.

Pour assumer ses jambes

Trop blanches, avec des cicatrices, des rougeurs, des taches... vos jambes ne sont peut-être pas parfaites. Pourquoi ne pas apprendre à les aimer en vous libérant une fois pour toute de ce collant, qui de toute façon ne cache pas grand chose et ne tient pas chaud ?

Si vous avez vraiment des complexes, préférez des semi-opaques noirs. Et si vous devez malgré tout porter un collant chair, une seule solution : passer du temps pour en choisir la couleur et la texture. Oubliez les mousseux et les brillants et optez plutôt pour des collants qui galbent la jambe avec un effet seconde peau.

 
0 commentaire - 3 bonnes raisons de dire adieu aux collants chair (et vite)
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]