Festival de Cannes : que vont devenir les robes du tapis rouge ?

Festival de Cannes : que vont devenir les robes du tapis rouge ?

Juliette Binoche, habillée par Armani Privé, lors de la montée des marches de la cérémonie de clôture du 70e Festival de Cannes, le 28 mai 2017.

A lire aussi

Hélène Garçon

Pendant une dizaine de jours, les marches du palais des Festivals de Cannes se sont transformées en un podium digne des plus prestigieux défilés de mode, où plusieurs ballets de robes se sont enchaînés dans un rythme virevoltant. Mais une fois les projecteurs éteints, quel sort attend ces robes de soirée ?

Mieux qu'une publicité, le Festival de Cannes est une véritable vitrine internationale pour un nombre considérable de marques qui profitent de la surmédiatisation de l'événement pour mettre en avant leur savoir-faire. Et qui de mieux que les plus grandes stars pour mettre en valeur l'image de ces maison de couture qui s'offrent ainsi un joli coup de com' ?

Si dans la majorité des cas, les créateurs prêtent gracieusement leurs robes aux célébrités, lesquelles vont ensuite parader devant les flashs des photographes dans leur costume de scène, certains vont jusqu'à rémunérer les stars pour que ces dernières portent leurs créations sur tapis rouge. Les photos du festival faisant le tour du monde et de la Toile, c'est une publicité inespérée que s'offrent alors les couturiers.

Des robes presque jamais commercialisées

Très coûteuses, les robes du Festival de Cannes, qui nécessitent souvent plusieurs centaines d'heures de travail en amont, sont rarement données aux célébrités. Elles sont en règle générale retournées au créateur. Telles des oeuvres d'art, ces tenues sont alors précieusement conservées dans les archives de la maison de couture et ne sont que très rarement proposées à la vente au grand public.

 
0 commentaire - Festival de Cannes : que vont devenir les robes du tapis rouge ?
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]