Gigi Hadid se confie sur ses débuts difficiles dans la mode

Gigi Hadid se confie sur ses débuts difficiles dans la mode

Gigi Hadid

A lire aussi

Justine Fiordelli

Adulée par de nombreuses fans et égérie de grandes marques et enseignes de mode dont notamment Seafolly et Topshop, le top californien du moment Gigi Hadid n'a pourtant pas toujours connu le succès qu'elle a aujourd'hui. Dans une interview accordée au Daily Mail, elle confie ses débuts difficiles dans le monde de la mode. Très sportive, son physique lui a, au départ, joué des tours.

Avant d'être le mannequin le plus en vogue du moment et l'une des meilleures amies de Taylor Swift, Gigi Hadid était très sportive et pratiquait notamment le volley-ball de façon très régulière : "Quand j'étais adolescente, j'étais très athlétique. J'avais un corps très athlétique. Mes cuisses étaient énormes mais elles étaient comme de la pierre. (...) J'avais des muscles de folie et je mangeais comme un homme - encore plus que maintenant - et c'était dingue. Mais à l'époque, je me fichais un peu de ce à quoi ressemblait mon corps. Je voulais juste être la meilleure joueuse possible et le reste m'importait peu", explique-t-elle, avant de poursuivre : "Quand j'ai commencé à rencontrer des agences à New York, beaucoup d'entre elles me disaient, 'Il faut que tu perdes beaucoup de poids'. Je pleurais la nuit et ma mère me disait, 'On va trouver les bonnes personnes'".

Désormais égérie Topshop, Seafolly, Gemey-Maybelline ou encore Balmain (pour la nouvelle campagne fraternelle), elle enchaîne les séances photos à travers le monde, avec des contrats très prestigieux que de nombreux mannequins rêvent d'avoir. Un succès qui ne l'empêche pas de garder les pieds sur terre. Elle souhaite d'ailleurs conserver ses formes : "Quand j'ai commencé ma carrière de mannequin, je me disais, 'Ok, d'accord, je n'ai pas besoin d'être un joueur de volley masculin, mais je ne veux pas non plus peser 2 kilos toute mouillée'. Je voulais être un exemple en bonne santé. Et c'est toujours le cas", conclut-elle.

 
0 commentaire - Gigi Hadid se confie sur ses débuts difficiles dans la mode
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]