Jane Birkin, nouvelle Cruella d'enfer pour Peta

Jane Birkin, nouvelle Cruella d'enfer pour Peta

Jane Birkin assiste à la signature d'un livre édité par la maison Taschen le 8 novembre 2013 à Londres.

A lire aussi

Justine Fiordelli

Près d'un an après que Jane Birkin ait demandé à Hermès que le sac iconique baptisé "Birkin" en peau de crocodile ne porte plus son nom, "jusqu'à ce que de meilleures pratiques répondant aux normes internationales" soient trouvées (Hermès est accusé de "pratiques cruelles" lors de l'abattage des crocodiles), place à une toute nouvelle polémique sur la planète mode ! Les deux parties, qui avaient finalement trouvé un accord, se retrouvent au centre de toutes les discussions.

L'association de défense des animaux, Peta, demande aujourd'hui à ce que l'actrice française, surnommée "Cruella d'Enfer" comme la méchante des101 dalmatiens, se dissocie d'Hermès : "Nous demandons à Madame Birkin de se dissocier d'Hermès avant que son nom ne devienne, comme Cruella d'Enfer, synonyme de cruauté envers les animaux", déclare Isabelle Goetz, porte-parole de Peta France. La maison de luxe serait, en effet, accusée d'utiliser des cuirs d'autruche, de crocodile, de vache et de veau pour la confection de ses sacs à main. Pour les fabriquer, la maltraitance animale ferait pleinement partie du processus, comme l'a fait savoir Peta dans une vidéo parodiée, dans laquelle la tête de Jane Birkin est incrustée sous forme de dessin sur les autruches, qui prennent la direction de l'abattoir pour être égorgées dans des conditions atroces. Le but ? Montrer "toute la cruauté infligée aux animaux dans l'industrie des peaux de luxe".

En septembre 2015, Hermès faisait savoir que la maison de luxe réaffirmait "son total engagement dans le traitement éthique des crocodiles élevés dans ses fermes partenaires", et fasait savoir, par la même occasion, que Jane Birkin approuvait désormais la fabrication du sac qui porte son nom. D'annoncer également, à l'époque, "un vaste et rigoureux programme d'audit auprès de l'ensemble de ses fournisseurs de peaux de crocodiles".

 

 
0 commentaire - Jane Birkin, nouvelle Cruella d'enfer pour Peta
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]