Jean-Paul Gaultier : le créateur français se dévoile

Jean-Paul Gaultier : le créateur français se dévoile

Jean-Paul Gaultier se confie face à Marc-Olivier Fogiel.

A lire aussi

Roxane Centola

Styliste et grand couturier français, Jean-Paul Gaultier était l'invité de Marc-Olivier Fogiel dans l'émission Le Divan, mardi 5 mai dernier. L'occasion pour le créateur, qui est à l'honneur d'une exposition au Grand Palais à Paris, de revenir sur ses débuts, ses inspirations et dévoiler des côtés de sa personnalité encore méconnus.

Habitué à habiller les plus grandes stars (de Madonna à Nicole Kidman, en passant par Beth Ditto), Jean-Paul Gaultier a notamment révélé l'événement fondateur de sa carrière. Un moment qui remonte à l'école, alors qu'il n'est âgé que d'une dizaine d'années. Déjà passionné par la mode et le dessin, il révèle une incroyable anecdote, concernant le jour où il a réalisé que le dessin pourrait lui permettre de faire de grandes choses. Avec amusement, il raconte l'une des punitions de son institutrice : "Je dessinais une femme avec des plumes, avec des bas résille et des strass (...), je faisais semblant d'écouter (...), elle m'a épinglé dans le dos mon dessin et fait faire le tour des classes pour m'humilier. Mais ce qui s'est passé, c'est que ça a été l'inverse. Je m'en suis rendu compte des années après (...), je me suis rendu compte que faire un dessin pouvait m'ouvrir des portes et être un passeport".

Jean-Paul Gaultier s'est également confié sur sa relation avec Francis Meuge, décédé du sida en 1990. Bouleversé, le créateur a même pensé, un temps, à arrêter sa carrière : "C'était quelque chose de très dur, c'était mon bras droit, mon bras gauche, j'étais amputé. Je ne rêvais même pas d'aller aussi loin dans mon travail alors je me suis dit que c'était peut-être le moment d'arrêter. Et puis j'ai vu ça comme si tout ce qu'on avait fait ensemble, c'était notre enfant, toutes nos collections c'était nos bébés à chaque fois".

Très touché par le sida et ses ravages, Jean-Paul Gaultier conclut : "Le sida, c'est quelque chose de terrifiant, pour l'instant le plus beau des vêtements, c'est le préservatif, parce qu'il peut sauver des vies".

 
7 commentaires - Jean-Paul Gaultier : le créateur français se dévoile
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]