Le genre vestimentaire est-il mort ?

Le genre vestimentaire est-il mort ?

À défaut des salaires, l'égalité des sexes pourrait bien commencer par les vestiaires.

A lire aussi

Anthony Vincent

Si les femmes ont l'habitude de piocher dans le vestiaire masculin, les hommes ont toujours été plus réticents. Mais l'avant-gardiste milieu de la mode pourrait-il bientôt les faire changer d'avis ?

"Ce qu'il y a de scandaleux dans le scandale, c'est qu'on s'y habitue", estimait Simone de Beauvoir. Les femmes l'ont prouvé en s'appropriant le pantalon, le smoking ou encore la saharienne. Une conquête du vestiaire masculin forcément à sens unique dans des sociétés occidentales encore parfois misogynes. Mais à mesure que l'égalité des sexes progresse, le discours sur le genre se décomplexe, et cela se traduit directement dans la mode.

Jupe pour tous

Ainsi, le rose pâle, dit "millennial", se voit plébiscité aussi bien par les hommes que par les femmes. En 2016, pendant que le rappeur Young Thug pose en longue robe à volants bleus sur la pochette de son album "No, My Name is Jeffery", le fils de Will Smith, Jaden, s'affichait en jupe comme égérie de la campagne Louis Vuitton femme printemps-été 2016. Si les griffes les plus avant-gardistes ont toujours proposé de brouiller les frontières des genres, c'est au tour des marques plus grand public d'emboîter le pas, avec des collections unisexes. Le 20 juin dernier, les chauffeurs de bus nantais dénonçaient l'absurdité de l'interdiction du port de bermuda en revêtant des jupes, mettant alors les Français face à d'éventuels blocages sur la virilité.

Tandis que la marque de combi-shorts pour homme Romphim agite Instagram depuis des semaines, le designer Thom Browne, déjà habitué à habiller ses mannequins hommes de jupe, signe l'arrêt de mort du genre en créant une tenue de marié(e) bi-goût pour son défilé du 25 juin. Costume noir masculin côté face / robe de dentelles blanches côté dos, le tout porté par un homme en richelieu à talon haut, évidemment. À défaut des salaires, l'égalité des sexes pourrait bien commencer par les vestiaires.

 
3 commentaires - Le genre vestimentaire est-il mort ?
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]