Le "sans-culotte" : nouveau phénomène des tapis rouges

Chargement en cours
 Giulia Salemi et Dayane Mello au bras de leur ami créateur, lors de la Mostra de Venise, le 3 septembre 2016.

Giulia Salemi et Dayane Mello au bras de leur ami créateur, lors de la Mostra de Venise, le 3 septembre 2016.

1/3
© Abaca, Piovanotto Marco
A lire aussi

Hélène Garçon

Venise a pris un sacré coup de chaud ! Lors du Festival International du Film, plus couramment appelée la Mostra, qui se déroulait dans la ville italienne du 31 août au 10 septembre 2016, deux mannequins ont mis le public sans dessus et surtout, sans dessous, en débarquant sur le tapis rouge dans des robes très, très (très !) échancrées.

La Révolution des sans-culottes est lancée ! Rien à voir avec l'année 1789, pourtant. Lors de la présentation de la série "The Young People" par Jude Law, deux mannequins ont volé la vedette à l'acteur et sont arrivées sur le tapis rouge, en ayant, semble-t-il, oublié leur petite culotte à la maison. L'Italienne Giulia Salemi portait une longue robe rose largement ouverte sur le côté, laissant apparaître toute sa jambe jusqu'à hauteur de l'aine, tandis que sa comparse brésilienne, Dayane Mello, avait opté pour une robe orange extrêmement fendue révélant les traces de bronzage de son bas de maillot de bain. Jugées très sexy par certains, extrêmement vulgaires par d'autres, les deux top models ont au moins prouvé par leurs tenues qu'elles n'avaient pas froid aux yeux et qu'il suffisait d'un rien, ou plutôt de rien, pour créer le buzz !

Les autres stars qui ont fait tomber le bas

Les deux amazones ne sont pas les premières à oublier leurs sous-vêtements avant de se rendre sur le tapis rouge. Avant elles, Bella Hadid avait fait monter la température d'un cran il y a quelques mois pendant le 69ème Festival de Cannes en foulant les marches dans une sublime robe rouge très décolletée, mais surtout, très échancrée. En 2014, c'est Paris Hilton qui se dévoilait plus que jamais le soir de son anniversaire, en apparaissant dans une robe rose bonbon avec vue plongeante sur ses parties intimes, faisant crépiter les flashs plus qu'à l'accoutumée. En 2012, les photographes du Met Ball ont eux aussi eu leurs objectifs braqués sur le top model Anja Rubik, laquelle avait opté pour une robe griffée Anthony Vaccarello, sensuellement fendue sur le côté. Vulgaire, sexy, ou élégant... Une chose est sûre : sortir sans culotte n'est recommandé à personne, sauf aux mannequins !

 
55 commentaires - Le "sans-culotte" : nouveau phénomène des tapis rouges
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]