Les bijoux "sur-mesure" en 3D : le nouveau bon plan mode ?

Les bijoux "sur-mesure" en 3D : le nouveau bon plan mode ?

La start up Castorette imagine pour ses clients des bijoux "à la demande" réalisés par impression 3D.

A lire aussi

Hélène Garçon

Plus besoin de casser sa tirelire pour s'offrir du "sur-mesure" ! Grâce aux imprimantes 3D, acquérir des bijoux personnalisés est désormais à la portée de toutes les bourses grâce à quelques marques, bien décidées à tirer partie de cette nouvelle technologie.

Le futur est bel et bien à votre porte. Développée dans les années 1990, l'imprimante 3D s'inscrit désormais comme un procédé de création à part entière, offrant un champ illimité de possibilités. Aujourd'hui, tout peut être créé par ces machines capables d'imprimer aussi bien des chaussures, que de la nourriture, des prothèses médicales ou encore des armes. L'impression 3D bouleverse donc bon nombre de domaines, la mode en tête, dont les frontières créatives ont été repoussées par l'arrivée de cette innovation, qui ne fait pas que des heureux.

Des accessoires personnalisables à l'envie

Le secteur de la haute-couture est le premier à pâtir de l'impression 3D, qui permet de personnaliser à l'envi ses créations. Un luxe qui était auparavant réservé à une certaine élite, et qui se démocratise aujourd'hui grâce à ces machines du futur, permettant au client de se démarquer par des objets uniques. L'offre était trop prometteuse pour que les créateurs ne passent à côté. Pour ce qui est des accessoires, quelques marques de chaussures se sont mises au diapason, comme Etam, qui propose désormais un service de personnalisation par impression 3D à sa clientèle. Mais c'est chez les joailliers que l'imprimante en relief s'est le plus popularisée, exemple en est avec la jeune marque Castorette ou la start up strasbourgeoise Jweel.

L'impression 3D : le futur de la joaillerie ?

Le point commun entre ces deux entreprises ? Le service à la demande, appuyé par l'impression 3D, permettant au client de créer ses bagues ou ses bracelets selon ses goûts ! Un module de personnalisation avancé mis en place sur les sites permet, en effet, à l'utilisateur de modifier le design d'un bracelet, d'une bague ou d'une broche ainsi que son matériau, et son diamètre quand il s'agit d'un bracelet ou d'une bague. Un outil simple qui permet à ce client de donner vie à ses envies, puisqu'une fois finalisé, le bijou est imprimé par l'entreprise dans le matériau de son choix, avant de lui être livré. Le prix varie en fonction du matériau retenu, de la finition et de la taille de l'objet, mais reste généralement moins élevé qu'un bijou sur-mesure réalisé par un joaillier traditionnel.

Une idée à garder en tête en cette période de fêtes pour sortir des sentiers battus de la joaillerie et de ses standards, et offrir des bijoux uniques et personnalisés, sans avoir à se ruiner dans l'achat d'une imprimante 3D ou d'un bijou sur-mesure !

 
0 commentaire - Les bijoux "sur-mesure" en 3D : le nouveau bon plan mode ?
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]