Londres interdit les pubs sexistes dans les transports en commun !

Londres interdit les pubs sexistes dans les transports en commun !

À Londres, les publicités faisant l'apologie des corps parfaits ne seront plus autoriser dans les transports en commun, à partir de juillet 2016.

A lire aussi

Justine Fiordelli

La guerre contre les pubs sexistes gagne du terrain ! Après Trondheim, troisième ville de Norvège, c'est au tour de Londres d'interdire les publicités dénudées, faisant l'éloge des diktats de la minceur. Le nouveau maire de Londres, Sadiq Khan, a notamment demandé à la compagnie Transport for London (équivalent de la RATP parisienne) de ne plus autoriser l'affichage de telles campagnes dans les couloirs du métro.

Une démarche qui répond à l'une des promesses faites durant sa candidature : "En tant que père de deux adolescentes, je me sens concerné par ce genre de publicités qui peuvent être dégradantes pour les personnes, particulièrement les femmes. Il est temps que cela cesse", a soutenu Sadiq Khan, élu le 7 mai 2016 à la tête de la capitale britannique, dans un communiqué relayé par The Guardian. Et de poursuivre, plus convaincu que jamais de faire changer les choses, qu'il souhaite ainsi aider la population à ne plus se sentir jugée et complexée face à ces proportions de corps parfait, s'imposant contre son plein gré.

Cette interdiction devrait prendre effet à compter du mois de juillet 2016, dans le métro, les bus, tramways et trains londoniens, comme l'atteste un tweet posté à l'initiative du nouveau maire, via son compte officiel. "Pendant les déplacements en métro ou en bus, personne ne devrait se sentir oppressé par des attentes irréalistes liées à son corps. Je veux envoyer un message clair aux publicitaires sur ce point", a-t-il annoncé. Le but ? Lutter contre le phénomène de "body shaming" qui provoque la honte de son propre corps.

À noter que cette décision de la mairie de Londres intervient près d'un an après que l'Advertising Standards Authority (l'autorité de régulation de la publicité) ait autorisé la diffusion d'une publicité jugée sexiste. Cette dernière faisait, en effet, la promotion d'un régime protéiné avec pour slogan : "Votre corps est-il prêt pour la plage ?". Le tout illustré par la photo d'une femme en bikini, à la silhouette ultra-mince et sculptée. Une pétition récoltant 70 000 signatures avait circulé à son encontre, en juillet 2015. Le progrès serait-il en marche ?

 
4 commentaires - Londres interdit les pubs sexistes dans les transports en commun !
  • machiavel13b -

    Mais le maire de Londres n'est pas un défenseur de l'égalité homme femme, seulement un musulman ordinaire. En attendant ....il n'y a pas de petites avancées vers l'islamisation de la modernité comme ils disent....

  • royco -

    qui est le nouveau maire de Londres depuis 15 jours ?

  • Zoziau83 -

    "ne seront plus autoriser" - ce qui ne devrait pas non plus être autorisé, c'est ce genre de faute...

    "contre son plein gré" ??? Bon sang, mais vous le faites exprès ?? "De plein gré", oui. "Contre son gré", aussi. Mais par pitié, pas "contre son plein gré" !!!

    maverite7 -

    merci
    effectivement les fautes d'orthographe et de français ne se comptent plus aussi bien de la part des journalistes que des internautes!

  • Noli-Tangere2 -

    Il faudrait interdire le sexisme dans l'autre sens, AUSSI. Les pubs parfums pour hommes, hein, avec le beau gosse musclé, c'est pas sexiste?

    Zoziau83 -

    "...ce genre de publicités qui peuvent être dégradantes pour les personnes, particulièrement les femmes. "

    Il s'agit donc des deux, hommes et femmes, même si une emphase est mise sur le sexiste envers les femmes. Le corps féminin exposé est particulièrement sexualisé, seins, fesses et bouche au premier plan, alors les photos d'hommes sont assez discrètes sur leur protubérance génitale et se contente de montrer une perfection corporelle qui est assez variée d'un homme à l'autre.

    Si le sexisme envers le corps des hommes était le même que celui envers les femmes, les premiers porteraient d'énormes implants péniens ou testiculaires et nous montreraient tout ce qui serait possible de leur attirail ; ils auraient un air aguicheur, une bouche mouillée entrouverte et les fesses quasi nues.

    ... et on les traiterait d'allumeurs quand ils se promèneraient en short.

    Zoziau83 -

    "se contentent", pardon.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]