Mannequins trop maigres : le Sénat prône un suivi médical

Mannequins trop maigres : le Sénat prône un suivi médical

Mannequin

A lire aussi

Justine Fiordelli

La loi Santé fait débat ! Après avoir abordé le sujet sur les cabines UV, place à la santé des mannequins, leur maigreur étant parfois jugée dangereuse. Après avoir voté, en avril dernier, un amendement soumettant l'activité de mannequin à un indice de masse corporelle (IMC) minimal, le Sénat revient sur sa décision et vient de modifier cet article en proposant une autre direction. Exit l'IMC (indice de masse corporelle) minimal, les mannequins devront désormais bénéficier d'un suivi médical pour pouvoir exercer.

"L'anorexie mentale concerne 40 000 personnes en France", a rappelé Alain Vasselle (du parti Les Républicains). "Mais le problème ne saurait être appréhendé par un simple critère mathématique", a-t-il estimé avant d'ajouter : "Définira-t-on un seuil d'IMC par métier ?". À la place d'un IMC minimal exigé, Les Républicains ont donc proposé un nouvel amendement. Que prévoit-il ? Que "la médecine du travail contrôle que les conditions de travail du mannequin ne mettent pas en danger son état de santé et sa croissance et peut prescrire (...) toutes mesures pertinentes".

Une décision que ne partage cependant pas Marisol Touraine, ministre de la Santé. Elle explique en effet, à propos de l'article initial : "L'article initial n'a rien de rigide. (Il) ne vise pas l'anorexie mentale mais la maigreur excessive". Le débat sur le projet de loi santé, entamé lundi 14 septembre dernier, doit se poursuivre jusqu'au 2 octobre, avant un vote solennel le 6 octobre.

Rappelons aussi que dans le cadre de la loi Santé, les cabines de bronzage UV devraient être prochainement interdites, à la demande du Sénat : "Le rôle nocif de ces cabines, dans l'apparition des cancers de la peau, est scientifiquement établi par le Centre international de recherche sur le cancer", a déclaré le sénateur Jean-François Longeot (UDI-UC), en soulignant que "les cancers de la peau ont plus que doublé en dix ans". Pour le moment, rien d'officiel. Affaire à suivre.

 
2 commentaires - Mannequins trop maigres : le Sénat prône un suivi médical
  • avatar
    Incision22 -

    Sans parler du milieu malsain, c'est connu que la poudre blanche est bien implantée dans ce secteur.

  • avatar
    mignonnelarose -

    De quoi se mêle encore cette bonne femme? Elle ferait mieux de soigner son goitre exophtalmique et d'aller plus souvent visiter son rejeton

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]