Mekhi Alante Lucky : cet ancien détenu affole la planète mode

Mekhi Alante Lucky : cet ancien détenu affole la planète mode

Mekhi Alante Lucky défile pour Helmut Lang seen by Shayne Oliver printemps-été 2018 à New York, le 11 septembre 2017.

A lire aussi

Anthony Vincent

Depuis la médiatisation de son cliché d'arrestation, Mekhi Alante Lucky débute une carrière de mannequin inattendue, des barreaux aux podiums de la Fashion Week new-yorkaise.

Après Jeremy Meeks, c'est au tour de Mekhi Alante Lucky de signer un contrat de mannequinat dès sa sortie de prison grâce à la médiatisation de sa photo d'arrestation. Ses yeux vairons - l'un azur, l'autre noir - au milieu de son visage parfaitement symétrique lui ont permis de taper dans l'oeil de l'agence new-yorkaise St. Claire Modeling. Une fois son contrat signé, son nouvel agent Demanti O'Bryant s'est empressé de poster sur le réseau social Instagram un cliché du jeune homme le 22 août 2017, qui a récolté près de 3 000 likes depuis. L'hystérie.

Selon le Daily Mail, l'apprenti mannequin âgé de 20 ans, originaire de Caroline du Nord aux États-Unis, a été arrêté cinq fois entre avril et décembre 2016 à la suite de plusieurs excès de vitesse à bord d'une voiture volée. De quoi lui offrir un casier judiciaire suffisamment épais pour lui donner une aura de bad boy qui affole la Toile et, désormais, la planète mode. Après quelques shootings photos, le bellâtre compte déjà plus de 35 000 abonnés Instagram.

Un premier défilé à l'érotisme menaçant

Il vient de fouler son premier podium pour le lancement de la ligne capsule Helmut Lang seen by Shayne Oliver, "indéniablement la meilleure collection de la Fashion Week" de New York d'après Le Monde. Rien de tel qu'un label sulfureux pour lancer la carrière de Mekhi Alante Lucky à l'érotisme menaçant.

 
0 commentaire - Mekhi Alante Lucky : cet ancien détenu affole la planète mode
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]