Que retenir du défilé Chanel ?

Chargement en cours
 Chanel fait défiler des robots habillés de tailleur en tweed pour son défilé Printemps-Été 2017.

Chanel fait défiler des robots habillés de tailleur en tweed pour son défilé Printemps-Été 2017.

1/3
© Pixelformula, Défilé Printemps-Été 2017
A lire aussi

Justine Fiordelli

Après avoir transformé le Grand Palais de Paris en aéroport lors de la Fashion Week Printemps-Été 2016, Chanel place une nouvelle fois la barre très haut avec son défilé pour la belle saison 2017, présenté ce mardi 4 octobre. Découvrez ce qu'il faut retenir du show !

La scénographie spectaculaire

Chanel a une fois de plus frappé côté décor. Grande habituée des mises en scène incroyables, la maison de couture parisienne ne déroge pas à la règle et propose cette fois la reconstitution d'un "Data Center". Au menu : blocs de câbles colorés omniprésents en toile de fond et connectés à des machines futuristes. Mais aussi, une ouverture de bal avec deux mannequins prenant l'apparence de véritables robots aux casques noir et blanc, gants façon armure et jambières assorties, comme venus de la quatrième dimension. Une mise en scène à mi-chemin entre "Star Wars" et ses célèbres Stormtroopers, et les masques portés par les membres du groupe Daft Punk. Grandiose et en parfaite osmose avec le thème de la nouvelle collection Chanel que Karl Lagerfeld, le directeur artistique, a souhaité baptiser "intimate technology" (littéralement "technologie intime").

Le tweed, encore et toujours

Surprenants au premier abord, les robots mannequins n'échappent pas à l'ADN de la maison de couture et se parent du célèbre tailleur en tweed représentatif de la griffe au double C. Une matière signature de la marque, qui se décline notamment sous forme de jupes à zip et à volants. En plus du classique noir et blanc, de nouvelles couleurs plus flashy font leur apparition avec des jeux de couleurs associant du blanc, du bleu mais aussi du jaune, ce que l'on n'a pas pour habitude de trouver dans les collections. Cerise sur le gâteau ? Le fond de robe en dentelle qui vient apporter une allure plus romantique aux tenues. Comme quoi le tweed n'est pas la seule matière que l'on puisse trouver chez Chanel !

Le retour gagnant de la casquette

À mi-chemin entre chic et street culture, Chanel remet au goût du jour la casquette sur le défilé Printemps-Eté 2017. Comment se porte-t-elle ? Vers l'arrière et en biais tel un big up au hip-hop, et non pas droite comme elle est censée traditionnellement se porter. Mais la casquette Chanel se veut néanmoins chic en toutes circonstances ! Tantôt en tweed, colorée ou à imprimé néon, elle se décline en différents modèles. Sera-t-elle adoptée au quotidien ? C'est la question qui se pose.

Une vision futuriste dans l'ère du temps

" Il faut vivre dans le présent, pas dans le passé. L'électronique est ce qui définit notre époque. Tout le monde s'inspire du disco et des années 1980. Mais quel est l'intérêt de refaire des choses qui appartiennent au passé ?", lance Karl Lagerfeld à propos de cette collection qui relève de la high-tech et du chic à la fois. Thème repérable sur l'ensemble des pièces du défilé, à l'image des sacs à main à LED très futuristes, et plus généralement des matières aux effets métallisés offrant de savants jeux de lumière. Le tout en adoptant néanmoins des tonalités flashy, loin de passer inaperçues, en hommage à la belle saison.

 
1 commentaire - Que retenir du défilé Chanel ?
  • maheut -

    KL et son équipe se refusent le vieillissement et le retour sur le passé, sans état d'âme.
    Mais à vouloir faire du nouveau à tout prix ( à gros budget) pour les défilés, personne n'ose élever la voix pour dire que cela frise parfois le ridicule.Mais comme il y aura toujours une certaine "élite" pour trouver cela g é n i a l !!!Alors pourquoi ne pas continuer

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]