Ralph Lauren abandonne la direction de son empire de la mode

Ralph Lauren abandonne la direction de son empire de la mode

Ralph Lauren

A lire aussi

Justine Fiordelli

La planète mode s'apprête à vivre un grand bouleversement ! Le créateur Ralph Lauren, grand nom de la mode américaine, a en effet décidé de quitter la direction du groupe qui porte son nom, après 48 ans à la tête d'un empire mondial. À 75 ans, il sera remplacé dès le mois de novembre par Stefan Larsson, un Suédois âgé de 41 ans, qui était jusqu'ici président de la chaîne d'habillement Old Navy, filiale du groupe Gap sur le segment des prix bas et qui a passé près de 15 ans dans le groupe H&M, comme l'indique un communiqué officiel.

Si Ralph Lauren passe la main, le styliste américain ne quitte pas la société pour autant et compte tout de même conserver ses fonctions de président exécutif et responsable de la création : "L'entreprise doit changer, a déclaré Ralph Lauren. C'est de notre responsabilité d'avoir le bon leadership". "Je ne pars pas, je prends un partenaire", précise-t-il, ensuite. Fier de laisser les rênes à Stefan Larsson, il n'hésite pas à louer ses qualités, le présentant comme quelqu'un d'"exceptionnellement talentueux".

En 2014, Ralph Lauren a réalisé un chiffre d'affaires de 7,6 milliards de dollars, et un bénéfice net de 702 millions de dollars. Élevé dans une famille juive orthodoxe du quartier new-yorkais du Bronx, Ralph Lifshitz, de son vrai nom, est un autodidacte de la mode qui n'a jamais fréquenté d'école de design et qui a tout appris sur le terrain.

Il fait ses débuts en 1967 en tant que commercial pour un fabricant de cravates et se lance finalement seul en créant sa propre ligne sous la marque Polo. Les modèles qu'il propose à l'époque ? Des cravates larges à motifs imprimés. Le changement est majeur ! Remarqué et de plus en plus populaire, il finit par ouvrir ses propres boutiques. Au fil des années, il contribue à créer le style américain, mélange d'élégance et de décontraction, et donne ses lettres de noblesse au style "preppy", directement dérivé du néo-classicisme des étudiants des plus prestigieuses universités américaines : "Je n'avais pas de vision dans le sens : c'est là que je veux aller. La vision que j'avais, c'était de savoir ce que j'aimais faire", confiait-il dans un entretien à la célèbre présentatrice Oprah Winfrey.

 
0 commentaire - Ralph Lauren abandonne la direction de son empire de la mode
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]