Sexisme : "Une femme sur deux change sa façon de s'habiller"

Chargement en cours
 "Une femme sur deux change sa façon de s'habiller" à cause du sexisme, selon Laurence Rossignol.

"Une femme sur deux change sa façon de s'habiller" à cause du sexisme, selon Laurence Rossignol.

1/2
© DR, iStock - efenzi
A lire aussi

Justine Fiordelli

Remarques déplacées parce qu'une femme est en jupe ou que son haut dévoile le début de sa poitrine, sifflements, blagues salaces... Le sexisme vestimentaire est un véritable fléau contre lequel s'engage aujourd'hui Laurence Rossignol, ministre du Droit des femmes. Le combat est-il en marche ? Si c'est en bonne voie, le chemin est encore long.

"Une femme sur deux change sa tenue à cause du sexisme"

Invitée au micro de Léa Salamé dans La Matinale de France Inter, mercredi 7 septembre 2016, Laurence Rossignol n'y pas été de main morte et compte faire réagir les mentalités. Agacée par le sexisme dont sont encore victimes, aujourd'hui, de nombreuses femmes, que ce soit au sein des entreprises, dans la rue ou encore dans les transports en commun, la ministre a dévoilé au grand jour quelques chiffres officiels. Des résultats issus d'un sondage commandé par le ministère des Droits des femmes au CSA, comme le rapporte L'Express.fr. Et le moins que l'on puisse dire, c'est que la situation est alarmante ! Selon elle, "une femme sur deux déclare également avoir changé sa façon de s'habiller (pour éviter une remarque sexiste)", et près de "40 % ont renoncé à fréquenter certains lieux en raison des commentaires et harcèlements qu'elles y affrontaient". Des faits qui ne devraient plus exister en 2016 ! Elles sont, en effet, encore trop nombreuses à ne pas oser porter un short et mettre une jupe par peur d'être victime de remarques déplacées, ou même pire, de se faire insulter. Un obstacle qui empêche pleinement d'accéder à une égalité hommes-femmes.

Quand Laurence Rossignol emploie les grands moyens

La ministre du Droit des Femmes a fait savoir qu'elle souhaitait "changer les comportements" parfois "nichés dans notre inconscient collectif". Son plan pour y remédier ? Le lancement d'une campagne culturelle prévue durant six mois, qui démarre ce jeudi 8 septembre 2016. Fondée "sur la société mobilisée, les associations" afin de "mobiliser la société et lui permettre d'évoluer", elle bénéficie également du soutien d'une soixantaine de marraines et parrains, dont l'actrice et productriceJulie Gayet et la boxeuse médaillée aux JOSarah Ourahmoune, comme elle l'a fait savoir sur France Inter. Les femmes pourront-elles enfin dire adieu au sexisme ? Rendez-vous dans quelques mois pour en mesurer les répercussions.

 
3 commentaires - Sexisme : "Une femme sur deux change sa façon de s'habiller"
  • avatar
    Bully1 -

    Bah , tant qu elles ne changent pas leur façon de se déshabiller , on s en fout un peu !

  • avatar
    kiko422 -

    .M .Pacman,
    Avez-vous lu l'article ? Il ne s'agit pas seulement de la tenue vestimentaire, mais d'insultes et de harcèlement dans les lieux publics.
    Du style : elle a de belles fesses, t'as vu l'engin ? elle est moche, je ne coucherai avec elle pour rien au monde, grosse pouffe en vue .... etc, etc.
    Voilà ce qu'entendent les femmes dans les lieux publics. Les hommes beaucoup moins, sûrement.

  • avatar
    pacman -

    À vrai dire, les hommes aussi.
    Il n'y a pas beaucoup d'hommes qui restent en tenue "costard-cravate" chez eux. C'est une tenue de travail.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]