Tati et Mademoiselle Agnès réinventent la mode façon "Barbès"

Chargement en cours
 La célèbre chroniqueuse de Canal+, Mademoiselle Agnès, s\

La célèbre chroniqueuse de Canal+, Mademoiselle Agnès, s'improvise directrice artistique pour l'enseigne Tati.

1/3
© DR, Tati x Mademoiselle Agnès
A lire aussi

Hélène Garçon

D'un côté, il y a le géant de la grande distribution de Barbès et son logo vichy, dont le néon se voit depuis la rame de métro qui passe à proximité, à Paris. Et de l'autre, il y a cette chroniqueuse de Canal + spécialisée dans la mode, à l'origine d'une série de documentaires pointus sur les dessous de la haute couture. Deux figures emblématiques issues de mondes diamétralement opposés qui ont décidé de collaborer sur le seul domaine qui les réunit : la mode.

Après Cristina Cordula, la reine du shopping d'M6, c'est l'oeil pointu de la chroniqueuse mode Mademoiselle Agnès que l'enseigne Tati a sollicité pour imaginer une nouvelle collection capsule, qui sortira en magasin dès le 15 mai prochain. Pour ce nouveau projet, baptisé "Barbès Fashion Days", un clin d'oeil aux Fashion Weeks dont se moque Mademoiselle Agnès dans sa série Habillé(e)s pour... avec Loïc Prigent, la chroniqueuse s'est entourée de sept stylistes triés sur le volet pour imaginer le design audacieux des pièces de la collection. Et de développer lors d'une interview pour Elle.fr : "Ça fait partie de mon job de repérer les créatifs talentueux au fil des saisons, a expliqué l'icône de mode, reconvertie pour l'occasion en directrice artistique. Ils ont tous un univers singulier et personnel. Carolina fait des combis chic d'enfer, Laurence Airline est la reine de l'afro dandy, Laetitia Schlumberger est la queen du maillot, Delphine Cauly et son été 1981 sensuel en roller, Julie Rubio est graphiste London pop, Laila Soares est street couture et, enfin, Majd Bazerji, l'orfèvre de la créole". En parallèle, Mademoiselle Agnès s'est également prêtée au jeu de la création en imaginant un sac XXL pour la plage ainsi qu'un drap de bain.

Avec un tel melting pot de cultures, de sources d'inspiration et de savoir-faire, la collection Barbès Fashion Days risque de faire des étincelles ! Au programme des festivités : des robes transformables en néoprène, des chemises et bermudas aux imprimés venus tout droit de la culture africaine, et une collection de sweats et maillots de bain à l'effigie du magasin de Barbès qui arborent un grand "T" pour Tati, ou bien un grand "A" pour Agnès. Cette nouvelle collection, aux connotations streetwear et aux prix cassés risque bien de réconcilier l'enseigne, considérée comme le "nouveau Saint-Honoré" par Mademoiselle Agnès, avec tous les aficionados de la mode qui n'ont pas les moyens de s'offrir une pièce de créateur.

 
0 commentaire - Tati et Mademoiselle Agnès réinventent la mode façon "Barbès"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]