Une marque laisse le client choisir son prix pendant les soldes

Une marque laisse le client choisir son prix pendant les soldes

Maison Standards fait des soldes personnalisables.

A lire aussi

Hélène Demarly

La marque française Maison Standards a décidé, pour les soldes, de laisser le client décider du prix des vêtements qu'il achète.

Le choix entre trois prix différents, voilà ce que propose la marque mixte pour les soldes. Refusant de faire des rabais classiques, elle a préféré cette saison lancer l'opération "pay what you want" (payez ce que vous voulez), pour laisser le client décider du prix du vêtement qu'il achète.

Maison Standards ne vend que des basiques : chemises et jupes simples, pulls ou cardigans en laine de couleur unie, marinières, écharpes... Ici, pas de fleurs, de motifs ou de formes ultra-tendance, que de l'indémodable. Proposant des produits permanents, difficile pour la griffe parisienne de proposer des soldes. Mais pour écouler certains invendus, elle a trouvé la parade : proposer trois gammes de prix différents allant du -30 à -50%. Le prix le plus bas couvre seulement les coûts de production, le deuxième permet en plus de couvrir les frais de logistique, quand le troisième permet à la marque de tirer un bénéfice. Ainsi la chemise en soie, normalement proposée au prix de 95 euros, est disponible en ce moment à trois prix "soldés" : 48 euros, 57 euros ou 67 euros.

Pour une approche raisonnée de la mode

Cette démarche peu habituelle, la marque l'explique ainsi : "En étant transparent et en laissant le client fixer le prix, nous souhaitons contribuer à l'informer sur le vrai coût d'un vêtement et la valeur ajoutée de l'expérience de marque". À contre-pied de l'industrie de la mode et de la "fast fashion" (les pièces bon marché mais de mauvaise qualité), Maison Standards milite pour une mode durable avec des pièces de qualité et résistantes, qui se gardent longtemps et donc forcément, coûtent plus cher. Sans intermédiaire, sans budget marketing et avec des marges réduites, la marque tente de changer les règles et d'appliquer la transparence, de la fabrication du vêtement à la vente. Par exemple, pour presque chaque type de produit proposé sur leur site, des photos de l'usine où il est fabriqué (qui répond à des exigences éthiques et sociales) sont disponibles.

L'opération "pay what you want" prend fin le 18 janvier 2017. Reste à savoir si les clients et les clientes auront payé ou non "le juste prix" pour que la marque puisse tout de même en tirer une marge de bénéfices.

 
0 commentaire - Une marque laisse le client choisir son prix pendant les soldes
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]