Une pétition dénonce la pression de la perte de poids dans la mode

Chargement en cours
 Les mannequins, toujours victimes de pression sur leur poids.

Les mannequins, toujours victimes de pression sur leur poids.

1/2
© iStock, webphotographeer
A lire aussi

Hélène Demarly

Juste avant le lancement de la Fashion Week new-yorkaise, une pétition a été lancée pour dénoncer les pratiques de contrôle de poids sur les mannequins par l'industrie de la mode.

C'est la Model Alliance - une association américaine de défense des droits des mannequins -, qui a lancé l'alerte à travers une lettre ouverte publiée sur leur site. Elle entend dénoncer le manque de diversité des corps dans la mode et les problèmes de santé qu'engendre une maigreur extrême. Selon cette organisation basée à New York, les mannequins sont victimes de "pratiques malsaines de contrôle de poids" et souffrent de problèmes de maigreur.

Des chiffres alarmants et aucune sanction

L'association se base sur les chiffres de l'institut Runway Research, selon lesquels 81% des mannequins interrogées sont en sous poids. 71% se disent au régime, plus de la moitié avouent sauter des repas ou même jeûner de manière fréquente. 62% se sont également déjà vues sommer de perdre du poids par leur agence.

Des chiffres qui inquiètent, mais rien n'a pour l'instant été fait aux États-Unis pour protéger ces femmes. D'où l'importance de cette pétition, qui a recueilli déjà plus de 1 000 signatures, et de la lettre ouverte qui l'accompagne, signée par plusieurs dizaines de mannequins − dont le model grande taille Iskra Lawrence. Mais cette pétition arrivera-t-elle à changer la donne, alors que la Fashion Week de New York débute le 9 février 2017 ? Pour le moment, aucune sanction n'est prise dans le milieu de la mode envers les agences de mannequinat comme envers les marques qui recrutent des top models en sous poids.

En France, un texte adopté en janvier 2016 oblige les mannequins à détenir un certificat médical récent prouvant leur bon état de santé. Mais pour le moment, les modèles trop maigres continuent de défiler, comme on a pu le voir lors de la dernière Fashion Week parisienne. Et pour cause, la loi n'est toujours pas entrée en vigueur...

 
0 commentaire - Une pétition dénonce la pression de la perte de poids dans la mode
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]