Adele évoque son baby blues

Chargement en cours
 Adele en concert à Nashville aux États-Unis, le 15 octobre 2016.

Adele en concert à Nashville aux États-Unis, le 15 octobre 2016.

1/2
© Abaca, AFF
A lire aussi

Hélène Demarly

Maman d'un petit garçon de quatre ans, Adele s'est confiée à Vanity Fair sur la dépression post-partum qu'elle a subit après la naissance de son fils Angelo.

Le baby blues est une période difficile que traversent de nombreuses mères. Même les stars en passent par là. Après Alessandra Sublet, Gwyneth Paltrow ou Jennifer Lopez, c'est la chanteuse Adele qui vient de confier en avoir également souffert. Le baby blues c'est cette chute d'hormone qui arrive quelques jours à la naissance du bébé et entraîne un léger vague à l'âme, une sentiment de mélancolie. Un état qui peut être plus grave chez certaines femmes, allant jusqu'à entraîner une véritable dépression post-partum, qui s'accompagne en plus d'un grand sentiment de culpabilité chez ses nouvelles mères.

"J'ai fait une très sévère dépression post-partum"

Dans le dernier numéro du magazine Vanity Fair, Adele, qui cartonne en ce moment avec son album "25", avoue avoir été elle-même victime de baby blues après son accouchement, il y a maintenant quatre ans. Ce gros baby-blues, Adele explique en "avoir eu peur". Racontant avoir ressenti une grande tristesse, accompagnée également d'une baisse de l'appétit et d'insomnies, comme une dépression "classique". "Tout ce que je sais de la dépression post-partum (...), c'est que tu ne veux pas être avec ton enfant, tu as peur de lui faire du mal, de ne pas faire bien les choses. J'étais obsédée par mon enfant et en même temps je me sentais complètement à côté de la plaque", explique-t-elle.

Heureusement, la diva anglaise n'a pas eu besoin de médicaments pour s'en sortir et a pu compter sur le soutien de ses proches : "Mon petit ami m'a dit que je devrais parler à d'autres femmes qui étaient enceintes, et je lui ai dit 'Non'. Je pensais que mes amis qui n'avaient pas d'enfants se fâcheraient avec moi, alors que je savais que je pouvais simplement m'asseoir et bavarder avec mes amis qui avaient des enfants et nous ne nous jugerions pas."

Depuis tout est rentré dans l'ordre pour l'interprète de Hello, qui confie "adorer" son petit Angelo James, maintenant âgé de 4 ans. Son secret ? La maman tient à garder du temps pour elle : "J'aime mon fils plus que tout, mais dans mon quotidien, si j'ai une minute ou deux à moi, tout ce que je souhaite est de pouvoir faire absolument ce que je veux, quand je le veux. Je ressens ça chaque jour."

 
0 commentaire - Adele évoque son baby blues
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]