Affaires des culottes : Madonna porte plainte

Affaires des culottes : Madonna porte plainte

Madonna à la soirée 2016 Billboard Women à New York, le 9 décembre 2016.

A lire aussi

Hélène Garçon

Décidément, la reine de la pop a bien du mal à empêcher que ses effets personnels ne se retrouvent aux mains d'anonymes. Alors qu'une vente aux enchères de ses biens a été annoncée par Gotta Have Rock'n'Roll, la star est montée au créneau en déposant plainte.

D'après le Hollywood Reporter, Madonna serait aux prises avec Gotta Have Rock'n'Roll, qui aurait organisé une vente aux enchères de ses effets personnels, sans même l'avertir. Parmi ces objets prêts à être vendus au plus offrant : une vieille brosse à cheveux, son CV, des paroles de chansons manuscrites, la lettre de rupture que lui avait envoyée le rappeur Tupac depuis sa cellule de prison, ainsi que des culottes sales qui étaient en possession de son ancien amant, Peter Shue.

Le hic ? La plupart de ces effets personnels auraient été dérobés à la chanteuse. Cette dernière a donc déposé plainte contre la salle de ventes, mais aussi contre Darlene Lutz, une de ses anciennes amies, qui aurait contribué à fournir quelques pièces.

Une ex-copine dans le coup

"À plusieurs occasions, la plaignante a accueilli Darlene Lutz dans ses maisons (...) elle a pris possession de certains biens de la plaignante quand ils lui ont été envoyés pour qu'elle les garde dans l'un de ses entrepôts de stockage afin d'aider la plaignante dans la vente de ses anciennes résidences", précisent les documents officiels récupérés par le Hollywood Reporter.

Madonna explique également avoir coupé les ponts avec cette dénommée Darlene Lutz depuis 2004. De même qu'elle n'avait pas conscience que certains de ses biens étaient en possession de son ancienne amie, jusqu'à ce qu'elle entende parler de cette mise aux enchères !

 
91 commentaires - Affaires des culottes : Madonna porte plainte
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]