Alain-Fabien Delon : "Mon père n'est pas très ouvert d'esprit"

Chargement en cours
 Alain-Fabien Delon pose sur le tapis rouge d\

Alain-Fabien Delon pose sur le tapis rouge d'un événement organisé par le magazine People à Berlin en mars 2015.

1/2
© Abaca, Jens Kalaene
A lire aussi

Fabien Gallet

Tout comme sa soeur, Anouchka, Alain-Fabien Delon est conscient que porter le même nom que son père n'a pas que des bons côtés... "Les gens n'aiment pas trop tout ce qui est fils de. J'ai fait de la mode pour m'ac­qué­rir un nom par moi-même", explique le jeune homme de 21 ans au micro de Marc-Olivier Fogiel, dans l'émission On refait le monde sur RTL. Invité en amont de la nouvelle campagne Dior Homme printemps-été 2016, dont il est le nouveau visage, le fils d'Alain Delon est revenu sur les rapports qu'il entretient avec la star.

Il est déjà mannequin mais rêve des planches. "Je voudrais être comédien, j'aimerais bien faire du théâtre, mais c'est très compliqué", explique Alain-Fabien Delon avant de poursuivre : "Je ne me prétends pas être comédien ni acteur ou quoi que ce soit, le théâtre c'est très compliqué, des films, ça peut le faire, mais il faut vraiment que je bosse." Fier de son parcours, ce dernier entend bien "avancer tout seul". D'ailleurs, la jeune étoile montante de la mode n'est pas certain que son père ait pris connaissance de sa participation à la dernière campagne Dior. "J'imagine qu'il doit être au courant, mais moi, je ne lui parle pas tous les jours. Il ne m'a pas dit s'il était fier, il ne m'a rien dit du tout." Le beau gosse n'a d'ailleurs pas pris la peine de lui annoncer la nouvelle : "Il ne fallait pas lui dire, parce qu'il est arrivé que des choses ne se fassent pas, justement parce que j'ai ouvert ma bouche. Je voulais que ce soit une surprise, que ce soit secret. Même après, je ne lui en ai pas parlé, lui non plus. J'ai essayé de le contacter plusieurs fois, mais il ne m'a pas répondu."

Il faut dire que les liens entre le fils et son père ne sont pas des plus fusionnels : "Je n'attends pas quelque chose de sa part. Je fais tout pour moi, rien pour lui", assène Alain-Fabien Delon qui explique par ailleurs ne pas voir "beaucoup" le monstre du cinéma français. "On se voit pour les anniversaires, Noël... Mais il n'y a pas de vraies relations, il n'y a pas de mauvaises relations, il y a juste rien en fait. On fait nos trucs chacun de notre côté", précise-t-il.

Si père et fils ont de nombreux points communs, pourquoi de tels rapports ? Pour Alain-Fabien Delon, la réponse est simple, les médias en sont la cause : "On déforme mes propos, on casse. Mon père n'est pas très ouvert d'esprit et il croit ce qu'on lit dans les médias et ça l'arrange d'une certaine façon, car comme ça, il peut continuer à ne pas me parler", estime le jeune mannequin.

Néanmoins, s'il y a bien une chose qui rapprochera toujours les deux hommes, c'est bien leur ressemblance de plus en plus marquée. Un héritage paternel que le "fils de" "ne cultive pas" pour autant. "Je vois très bien que je n'y peux rien et que plus je vieillis, plus je lui ressemble, ce qui n'est pas forcément mauvais !", concède-t-il finalement.

 
81 commentaires - Alain-Fabien Delon : "Mon père n'est pas très ouvert d'esprit"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]