Amanda Lear revient sur sa relation avec David Bowie

Amanda Lear revient sur sa relation avec David Bowie

Amanda Lear

A lire aussi

Fabien Gallet

Avec la mort de David Bowie, c'est tout un pan de l'histoire de la musique qui disparaît. Le chanteur est décédé "paisiblement", auprès des siens, des suites d'un cancer, dimanche 10 janvier 2016 à l'âge de 69 ans. De nombreuses stars ont tenu à lui rendre un dernier hommage. Parmi elles, Amanda Lear, qui a bien connu l'artiste, puisqu'elle a partagé, avec lui, près de deux années de sa vie. Interrogée par iTélé et Europe 1, elle est revenue sur cette relation extraordinaire.

Amanda Lear n'a pas seulement été la muse de Salvador Dali. Ayant fréquenté le milieu underground des années 70, elle a également croisé le chemin de quelques rock stars dont Bryan Ferry, Brian Jones et... David Bowie.

"Bouleversée", par la disparition de ce dernier, la chanteuse a confié sur Europe 1 savoir "qu'il était très malade." "C'est une chose à laquelle son entourage et sa famille s'attendaient. Je savais qu'il n'était vraiment pas bien du tout", a-t-elle ajouté avant d'aborder avec émotion leur rencontre, un vrai "coup de foudre". "David m'avait vue sur la pochette du disque des Roxy Music. Il est tombé amoureux de cette photo. Pas de moi ! Il voulait absolument rencontrer la jeune fille de la photo", a-t-elle raconté au micro de Jean-Michel Aphatie. "C'est lui qui m'a draguée", a ensuite précisé Amanda Lear sur iTélé, évoquant leur premier rendez-vous à Londres. "Ça s'est passé au milieu de la nuit, il m'a téléphoné pour m'inviter à venir chez lui manger. Ça a été notre première rencontre, il était pâle, il avait la grippe, pas de sourcils... C'était étonnant", s'est-elle souvenue au micro de Bruce Toussaint avant de poursuivre : "Il fallait suivre, ce qui n'était pas facile. Il se droguait pas mal à l'époque. J'ai eu la chance de le connaître où il était assez équilibré. On se voyait tous les jours, on parlait de musique mais aussi de la peinture, des sciences... C'était quelqu'un différent des autres. Il sortait du lot".

Au-delà de leur idylle amoureuse, c'est aussi au niveau professionnel que l'alchimie a opéré. "(Il) a beaucoup changé ma vie puisque ça a été le premier qui m'a conseillé de chanter, qui m'a mise sous contrat, qui a produit mon premier disque, qui m'a payé mes cours de chant...", a-t-elle fait savoir sur iTélé. "Je lui dois évidemment beaucoup dans ce domaine-là".

David Bowie restera aux yeux d'Amanda Lear "quelqu'un de très créatif, de très bosseur, comme elle l'a expliqué sur Europe 1. Vous savez, dans ce milieu, il y en a beaucoup qui font la fête, qui sortent beaucoup. Lui, c'était vraiment un bosseur (...). Il a inventé plein de choses, ne serait-ce que le look, le maquillage ... Cette métamorphose, toujours se remettre en question, recréer un nouveau personnage".

Après deux ans d'idylle, leur couple bat de l'aile. Le départ du chanteur pour New York sonne la fin de leur histoire. "Ce n'était plus pareil. Il a commencé à se droguer. Il a changé de look. C'était la période Young Ameri­can. Puis il y a eu Berlin avec Iggy Pop ... Et on s'est perdu de vue", a conclut Amanda Lear sur Europe 1. La chanteuse garde néanmoins des souvenirs impérissables de ses moments passés auprès du chanteur. Sur Facebook, elle a tenu à rendre un dernier hommage en partageant quelques photos de cette époque marquante avec l'icône glam-rock.

 
16 commentaires - Amanda Lear revient sur sa relation avec David Bowie
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]