Amélie Mauresmo revient sur son coming out : "C'était assez naturel"

Chargement en cours
 Amélie Mauresmo lors de la soirée Reebok "Easy Tone", le 18 mai 2010.

Amélie Mauresmo lors de la soirée Reebok "Easy Tone", le 18 mai 2010.

1/3
© Getty Images, Foc Kan
A lire aussi

Justine Fiordelli

Maman comblée d'un petit garçon prénommé Aaron (qui est né au mois d'août 2015), Amélie Mauresmo, a fait son coming out en 1999. A l'époque, elle avait décidé de prendre la pose en couverture du magazine Paris Match, avec sa compagne de l'époque. Un geste fort, qui a bouleversé à jamais sa vie et sur lequel elle a accepté de revenir.

Invitée sur le plateau de l'émission On n'est pas couché sur France 2, le 23 avril dernier, l'entraîneuse du tennisman Andy Murray a qualifié sa démarche de l'époque comme étant "assez personnelle." Face à Laurent Ruquier, elle explique : "Je pense que ça a été fait à ce moment-là, à 19 ans, avec beaucoup d'insouciance, un peu de naïveté aussi certainement. (...) C'était assez naturel et je ne voyais pas où était l'événement là-dedans."Si elle ne regrette en rien son coming out de l'époque, Amélie Mauresmo avoue tout de même que les conséquences et commentaires n'ont pas toujours été faciles à gérer. Une situation qu'elle aurait peut-être pu éviter en s'y prenant autrement : "Avec le recul et les années, je pense que je l'aurais fait différemment, peut-être un petit peu plus en douceur. (...) Je suis contente de l'avoir fait, c'est mon avis, mon ressenti, mais ça m'a pris du temps pour digérer un certain déchaînement et une exposition à laquelle je n'étais pas préparée", confie-t-elle.

Après cette séquence émotion, vient ensuite les questions autour des récentes déclarations de Laurence Rossignol, ministre des Familles, de l'Enfance et des Droits des femmes, qui souhaite que la PMA (procréation médicalement assistée) soit autorisée aux femmes en couple. Là encore, pas question pour l'ancienne championne d'éviter la question. Elle répond d'ailleurs sans hésiter : "Je pense que tout le monde est en droit d'avoir un enfant. Je le vis aujourd'hui comme beaucoup de gens, et c'est extraordinaire. (...) Priver les gens, d'une certaine façon, de pouvoir d'accéder à ça, je ne comprends pas". De touchantes déclarations.

 
2 commentaires - Amélie Mauresmo revient sur son coming out : "C'était assez naturel"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]