Anaïs Demoustier, très famille : "On est tous très liés"

Anaïs Demoustier, très famille : "On est tous très liés"

Anaïs Demoustier

A lire aussi

Camille Inglebert

Discrète, Anaïs Demoustier n'en est pas moins devenue indispensable au cinéma français. La jeune femme, que l'on peut voir actuellement dans Caprice d'Emmanuel Mouret et qui présentera à Cannes Marguerite et Julien de Valérie Donzelli, n'est pourtant pas une enfant de la balle. Mais elle remercie ses parents d'avoir été aussi ouverts quand elle a été choisie pour jouer dans son premier film.

"Quand à 13 ans, j'ai eu le rôle pour le film de Michael Haneke, Le Temps du loup, je me souviens que la directrice de mon collège était contre, parce que cela me faisait rater deux mois de cours. Mes parents auraient pu aller dans son sens : le cinéma n'était pas leur univers, ils ne connaissaient pas Haneke... Mais ils ont eu l'ouverture d'esprit de penser : 'Ce sera une expérience forte pour elle, au pire, on la changera de collège en rentrant.' Tout a été comme ça avec eux. Et en même temps, ils étaient droits, rigoureux, j'ai vécu une enfance calme dans la banlieue de Lille," raconte Anaïs Demoustier dans les pages du magazine Psychologies.

Sur sa famille, l'actrice ne tarit pas d'éloges. "Dans ma famille, j'arrive après un frère, Stéphane, réalisateur, et deux soeurs, Camille, joaillière, et Jeanne qui travaillait dans la production et qui a deux ans de plus que moi. On est tous très liés, les gens qui nous rencontrent sont souvent impressionnés de voir des liens familiaux si forts." Cette cohésion familiale, la jeune femme l'explique ainsi : "Mes parents sont eux-mêmes issus de grandes familles : ils sont sept enfants du côté de ma mère, treize du côté de mon père."

Son premier passage à Cannes, Anaïs Demoustier l'a vécu... en famille évidemment ! "Ils étaient tous venus ! On était entassés à six dans ma chambre d'hôtel, c'était génial ! " révèle-t-elle. Dans quelques jours, elle sera de retour sur la Croisette pour présenter la nouvelle oeuvre de Valérie Donzelli. Ses parents et frères et soeurs seront-ils une nouvelle fois du voyage ?

 
0 commentaire - Anaïs Demoustier, très famille : "On est tous très liés"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]