Anthony Kavanagh se remémore les pires vacances de sa vie

Chargement en cours
 Anthony Kavanagh assiste à la première du film 30° couleur à Paris, le 6 mars 2012.

Anthony Kavanagh assiste à la première du film 30° couleur à Paris, le 6 mars 2012.

1/2
© Abaca, Aurore Maréchal
A lire aussi

Fabien Gallet

Les stars aussi doivent faire avec de petits désagréments pendant leurs vacances. Anthony Kavanagh en sait quelque chose, lui qui, pour le journal Le Parisien, est revenu sur l'un des pires voyages de sa vie. Une escapade au Venezuela qui a viré au cauchemar...

Ce sont des vacances qu'il n'est pas prêt d'oublier ! Il y a quelques années, Anthony Kavanagh s'offrait un voyage dans l'un des plus beaux pays d'Amérique du Sud, avec sa femme Alexandra et un couple d'amis. Sauf que le périple ne s'est pas du tout passé comme prévu. "Du début à la fin, ça a été l'enfer absolu", a confié le papa de deux enfants au Parisien.

Si aujourd'hui, l'humoriste de 46 ans se remémore les événements avec une certaine légèreté, autant dire que sur le moment, ce dernier n'en menait pas large. Il faut dire que les choses n'avaient pas forcément bien commencé. Après leur arrivée à l'aéroport de Caracas, la capitale vénézuelienne, les amis ont eu la mauvaise surprise de noter la disparition de certains bagages. Bien résolu à mettre la main sur ces affaires, Anthony Kavanagh a pris quelques risques : "Un type m'a demandé de le suivre dans un sous-sol et là, il y avait des hommes armés... Qui m'ont donné nos valises contre 100 $", s'est-il souvenu.

Après cet événement, les choses sont rentrées dans l'ordre et les vacanciers ont pu profiter de l'île paradisiaque d'Isla Margarita. Pourtant, au retour, de nouveaux déboires sont venus gâcher le voyage. En effet, l'avion à destination de la France était parti en avance... Un problème de taille puisque le comique devait assurer une représentation dès le lendemain à Paris. "Je n'avais qu'une solution : affréter un vol. Mais il fallait dix passagers et chaque siège coûtait 500 $. On a passé des heures, comme des mendiants, à chercher des volontaires dans l'aéroport", a-t-il raconté.

Une dernière arnaque qui lui a coûté cher

De retour en France, Anthony Kavanagh a pu souffler après ces deux semaines épiques. Mais la malchance ne l'a pas quitté. "Le lendemain de mon retour, ma banque m'a appelé pour vérifier que j'avais bien acheté un frigo, un écran plasma et un canapé...", s'est-il remémoré. Effectivement, l'humoriste a eu la désagréable surprise d'apprendre qu'il s'était fait arnaquer, et pas qu'un peu ! "10 000 $ d'achats avaient été effectués depuis ma carte bancaire, avec laquelle j'avais payé dans un café de l'aéroport."

"Ce n'est que le tiers des merdes qu'on a vécu là-bas", précisait Anthony Kavanagh sur son compte Twitter, mercredi 27 juillet 2016, avant de conclure : "C'est le pire voyage de ma vie".

 
61 commentaires - Anthony Kavanagh se remémore les pires vacances de sa vie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]