Arnold Schwarzenegger : ce corps qu'il n'a jamais aimé

Chargement en cours
 Arnold Schwarzenegger lors de la première de "National Geographic\

Arnold Schwarzenegger lors de la première de "National Geographic's Years of Living Dangerously" à New York, le 21 septembre 2016.

1/2
© BestImage, Agence BestImage
A lire aussi

Fabien Gallet

Derrière son imposante stature et ses muscles qui lui ont valu pas moins de sept titres de Monsieur Olympia, Arnold Schwarzenegger cache un complexe surprenant. Le culturiste devenu star hollywoodienne et homme politique n'a en effet jamais aimé son corps !

À bientôt 70 ans, Arnold Schwarzenegger affiche encore une forme de jeune homme et un corps à faire pâlir les accros à la salle de sport. Pourtant, la star des films "Predator" et "Terminator" n'a jamais été très en phase avec son physique, avec ou sans les muscles ! C'est l'étonnant aveu que l'ancien gouverneur de l'État de Californie a fait dans les pages du magazine Cigar aficionado, dont il fait la couverture de l'édition de février 2017.

Celui qui remplacera Donald Trump à la tête de l'émission américaine The Apprentice, n'a pas peur de le crier haut et fort : "Quand je me regarde dans le miroir, j'ai envie de vomir." Si cette déclaration peut paraître surprenante, en réalité, Arnold Schwarzenegger nourrit un véritable complexe physique depuis de longues années. "J'ai toujours été très critique envers moi-même, même lorsque j'étais au sommet de ma forme physique", a-t-il en effet expliqué.

"Je n'ai jamais vu mon corps comme étant parfait"

Malgré de nombreuses récompenses reçues en participant à de prestigieuses compétitions de culturisme, l'interprète de "Conan le Barbare" a toujours trouvé quelque chose à redire sur son apparence physique. "Après avoir gagné un titre de Mister Olym­­pia (le premier date de 1970, ndlr), puis un autre, je me suis regardé dans le miroir et je me suis dit : 'Comment ce tas de merde a pu l'em­por­ter ?'", s'est-il souvenu avant de poursuivre : "Je n'ai jamais vu mon corps comme étant parfait. Il manquait toujours quelque chose."

Pendant des années, Arnold Schwarzenegger s'est donc lancé à corps perdu dans le sport. Une addiction dont il ne peut toujours pas se passer à 69 ans. "Ma journée ne peut pas commencer sans que je fasse du sport", a admis le comédien. "Et je m'exerce avant d'aller me coucher : cardio et exercices avec des poids", a précisé celui qui est très attaché aux choix de ses tenues vestimentaires.

Ses nombreuses séances sportives et son hygiène de vie ne lui auront certes pas donnée le corps dont il a toujours rêvé, mais il y a heureusement un peu de positif dans cette histoire : Arnold Schwarzenegger ne souffre pas des années qui passent. "Je ne ressens pas mon âge. Je fais exactement les mêmes choses qu'il y a vingt ans", a-t-il conclu.

 
0 commentaire - Arnold Schwarzenegger : ce corps qu'il n'a jamais aimé
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]