Arthur : "J'ai eu des grosses années de galère"

Chargement en cours
 Arthur assiste à la 10e cérémonie des Gérard de la Télévision à Paris, le 30 mai 2016.

Arthur assiste à la 10e cérémonie des Gérard de la Télévision à Paris, le 30 mai 2016.

1/2
© BestImage, Denis Guignebourg
A lire aussi

Fabien Gallet

Il y a des années de cela, Arthur était bien loin d'imaginer qu'un jour il donnerait son nom à une émission de télévision et qu'il arborerait une montre Rolex à son poignet. Et pour cause, l'animateur a connu des débuts plutôt difficiles, ce qu'il a expliqué samedi 04 juin 2016 à Nikos Aliagas, dans Sortez du cadre, sur Europe 1.

Hier après-midi, lundi 06 juin, Arthur est revenu avec un tout nouveau programme, baptisé Cinq à Sept, sur TF1. Une quotidienne qu'il est venue présenter sur Europe 1il y a quelques jours. Mais l'animateur de 50 ans, qui brille sur la première chaîne depuis plus de deux décennies, n'a pas toujours été la star du PAF que l'on connaît. Ce dernier, qui a fait ses débuts à la radio, a en effet connu, lui aussi, des années de galère. "Aujourd'­hui on oublie mais j'ai galéré à mort moi. J'ai partagé une chambre de bonne, on était quatre !, a-t-il expliqué. Quatre animateurs radio. Le mec du matin il se levait, y'avait le mec de la nuit qui arrivait...", s'est souvenu Arthur avant de préciser : "C'est comme ça que j'ai démarré, mais je ne m'en plains pas, au contraire". D'ailleurs, avec du recul, ce dernier estime qu'il s'agit là des "plus belles années de vie".

Pourtant, durant cette époque, l'animateur ne vivait pas dans le luxe. "J'ai connu des journées où je ne mangeais qu'un sandwich. J'ai bouffé des pâtes pendant des semaines, s'est-il justifié. Les gens ont oublié qu'on a galéré. Après la chance m'a souri très vite, parce que, je ne sais pas, mes émissions de radio ont plût très vite et tant mieux. Mais j'ai eu des grosses années de galère. Et je rajouterai : 'Comme tout le monde'".

Selon lui, c'est à force de travail, de volonté, et de chance, qu'Arthur a réussi à percer. "Ça fait 25 ans que je travaille nuit et jour, sept jour sur sept. J'ai créé 5000 emplois aujourd'hui. Je ne m'en vante pas, je dis juste que j'ai eu des périodes merdiques". Si cette période est évidemment derrière lui, l'animateur de TF1 s'en souvient bien : "Je vous jure, il y a des mois, je ne savais pas comment payer mon loyer. Et c'était une chambre de bonne (...). Je suis allé laver mon linge au lavomatic, comme tout le monde !". Et de conclure : "Ces années-là, on se construit aussi. Je ne l'ou­blie­rai jamais".

 
10 commentaires - Arthur : "J'ai eu des grosses années de galère"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]