Audrey Pulvar arrête sa carrière de journaliste et change de vie

Audrey Pulvar arrête sa carrière de journaliste et change de vie

Audrey Pulvar au village des Internationaux de Tennis de Roland-Garros à Paris, le 8 juin 2017.

A lire aussi

Justine Fiordelli

C'est décidé, Audrey Pulvar arrête définitivement le journalisme, comme elle l'a fait savoir en direct sur CNews, dimanche 16 juillet 2017. Des adieux bouleversants justifiés par une envie de "changer de vie".

Après 25 ans de métier, la présentatrice de Dimanche Pulvar quitte le navire. Motif ? Elle souhaite se consacrer pleinement à sa nouvelle fonction de présidente de la Fondation pour la Nature et l'Homme, qu'elle occupe depuis juin dernier en remplacement de Nicolas Hulot - désormais ministre de la Transition écologique. "C'est la fin de ce dernier Dimanche Pulvar, et pour moi, la fin d'une partie de ma vie professionnelle, une nouvelle responsabilité qui rend, selon moi, impossible la possibilité la poursuite de ce beau métier de journaliste", a-t-elle expliqué sur CNews face caméra, précisant faire "le choix de changer de vie aujourd'hui pour des raisons très différentes".

"Pas de remords, quelques regrets"

Passée par France 3 à la présentation du 19/20 de 2005 à 2009, France 2 en tant que chroniqueuse dans On n'est pas couché entre 2001 et 2012, ou encore par le groupe Canal+ et Les Inrocks, Audrey Pulvar a expliqué ne pas avoir "de remords" mais "quelques regrets" et "beaucoup beaucoup de grands souvenirs".

Et de conclure : "Avoir le choix c'est une chance dans un pays où 6 millions de personnes voudront simplement pouvoir travailler (...) et c'est parce que je sais à quel point cette possibilité de choix est plus qu'une chance que je saisis cette possibilité aujourd'hui."

 
63 commentaires - Audrey Pulvar arrête sa carrière de journaliste et change de vie
  • avatar
    RICHARD42 -

    Voilà une fonction de la plus haute importance à la mesure de l'inutilité de ladite association

  • avatar
    aceituna -

    hulot va pas tenir cinq ans au gouvernement, il va revenir à son assos

  • avatar
    uranus2015 -

    bon débarras... une vipère de moins à quand le départ des autres.... ?

  • avatar
    paolalila -

    Le journalisme ne subit pas une perte irréparable avec le départ d' Audrey Pulvar, espérons au moins que ce changement soit bénéfique à l'intéressée..

  • avatar
    Macheprot -

    C'est une chance qu'il existe de nombreuses associations subventionnées, agences diverses, fondations, organisations caritatives et socio-culturelles, pour atténuer les chûtes de personnalités, blacboulages, reconversions forcées, exclusions et autres mises à la porte.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]