Bac : des lycéens confondent Michel Foucault avec Jean-Pierre Foucault

Bac : des lycéens confondent Michel Foucault avec Jean-Pierre Foucault

Jean-Pierre Foucault enregistre l'émission Qui veut gagner des millions ? à La Plaine Saint-Denis, le 31 août 2015.

A lire aussi

Fabien Gallet

L'un est un philosophe français du XXe siècle, l'autre un célèbre animateur. Si, sur le papier, tout oppose Michel et Jean-Pierre Foucault excepté leur nom, ces derniers se sont tout deux retrouvés dans certaines copies de l'épreuve de bac de philosophie.

Il n'est pas toujours simple de plancher sur un sujet que l'on ne maîtrise pas. Les élèves de Terminale S (filière scientifique) ont pu en faire l'expérience lors de l'épreuve de philosophie du baccalauréat 2017, le 15 juin dernier. S'ils décidaient de ne pas choisir la dissertation, les candidats étaient invités à opter pour le commentaire d'un texte de Michel Foucault baptisé "Dits et Écrits", datant de 1978. Un texte qui a semble-t-il troublé certains élèves... Lesquels ont confondu le théoricien français avec le célèbre animateur de TF1.

Jean-Pierre Foucault compatit

"Jean-Pierre Foucault, je préférais quand tu faisais gagner des millions que faire des textes #BacPhilo (sic)", a écrit un élève sur Twitter après l'épreuve tandis qu'un autre internaute se demandait "depuis quand" l'animateur était "philosophe". Cette confusion, aussi drôle que problématique, est finalement arrivée aux oreilles du principal intéressé. "Une pensée émue à ceux qui ont confondu Michel et Jean-Pierre Foucault", a-t-il écrit sur Twitter.

"J'espère que vous avez conclu votre exam par : c'est mon dernier mot !", a ajouté non sans humour l'animateur de Qui veut gagner des millions. Lequel se retrouvera peut-être sur C8 à la rentrée - c'est tout du moins ce qu'espère son ex-acolyte d'Europe 1, Cyril Hanouna.

 
41 commentaires - Bac : des lycéens confondent Michel Foucault avec Jean-Pierre Foucault
  • roxane91 -

    Il est temps pour lui de prendre ça retraire et allez faire quelques parties de pétanques du côte de Marseille , il a eu sa gloire maintenant il en ait arrivé tellement bas a présenter euro million qu'il ferait mieux de tiré sa révérence et laisser sa place a la jeunesse .

  • louisdouze -

    michel foucault aimait beaucoup les jeunes à ce qu'il parait

  • Theo_Jus -

    Les "perles du bac" ont toujours existé.
    Ben evidemment, plus il y a de candidats, plus les chances de voir surgir lesdites perles sont importantes.
    De plus, elles réjouissent les esprits "forts" qui s'en amusent

    SimonNavy -

    Sur Youtube on trouve des séquences vidéos à ce sujet, réjouissantes ou attristantes c'est selon.

  • homosapienssapiens -

    Voilà une des grandes idées de mai 1968: La non sélection... Cette idée lumineuse a bercé nos anciens élus du PS comme autant d'autres, et a conduit à donner un bac dévalué aux gens du peuple. Ce qui a apporté un flot supplémentaire d'étudiants dans les facultés en abaissant le niveau moyen et surtout ce qui a nui au travail manuel et à l'apprentissage.
    La sélection existe à l'état naturel (voir Darwin) et a été faussée en France par les "forces de progrès". Tout le monde ayant le bac, il a bien fallu que les entreprises (publiques et privées) embauchent en principe les éléments les plus "doués".
    Et c'est là qu'interviennent les écoles dites "grandes" (écoles de commerce, ENA...) où la sélection se fait en fait par l'argent car elles coûtent très cher. Il n'y a qu'à voir les oeuvres de certains énarques pour saisir le niveau incroyable de méconnaissance de la vraie vie de ces fils à papa nés pour être sinon ministres du moins hauts fonctionnaires...
    Mais certains fils de bobos n'arrivant pas quand même à avoir le bac, il a été mis en place le "contrôle continu", merveille des merveilles et l'oral au bac qui permet aux gens qui ont appris à parler "sans accent" et qui manifestement ont appris aussi les "bonnes manières" à réussir à accrocher le sésame donnant accès aux écoles pour riches...
    Le contrôle continu permet au mandarins de faire reconnaître leurs enfants même sans intervention.
    J'ai connu l'époque où le plus doué de chaque classe allait en 6ème, les autres passant un examen... Si échec apprentissage...
    Evidemment le bac était difficile, mais donnait accès immédiatement à un emploi. Ca ne plaisait pas à tout le monde, les enfants de rôturiers passant souvent devant ceux des gros commerçants ou autres notables...
    Alors il y eut mai 68...

    parfait70 -

    A homosapiens ( j'enlève le deuxième " sapiens " car vous ne méritez pas ce double qualificatif )
    l'ENA est gratuite et les élèves sont rémunérés car ce sont de futurs hauts fonctionnaires .
    IL y a de grandes écoles d'ingénieurs qui rémunèrent même leurs élèves ;
    HEC est gratuite pour tous les élèves boursiers d'état .(Polytechnique , Centrale , Ecole des mines .)
    La sélection ne se fait pas par l'argent mais par deux années de classe préparatoire après l'obtention du bac ( mention TB - ou B obligatoire ) .
    Enfin , bref , vous avez presque tout faux .
    Je suis d'accord pour l'examen, d'entrée en sixième et le bac pratiquement " donné " .actuellement .

  • Maboule -

    La nullité de l'enseignement en France n'est plus à démontrer.

    geb -

    C'est les élèves qui sont nuls . Ne me faite pas croire que les enseignants ont appris à vos " chers enfants "que
    Jean Pierre Foucault était philosophe . Au lieu de manifester ils feraient mieux de travailler . .. !!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]