Bénabar se transforme en acteur dramatique dans "Le Secret d'Elise"

Chargement en cours
 Bénabar, sur la scène du LaSemo festival à Enghien, en Belgique, en juillet 2015.

Bénabar, sur la scène du LaSemo festival à Enghien, en Belgique, en juillet 2015.

1/2
© Abaca, Jean-Marc Quinet
A lire aussi

Fabien Gallet

A 46 ans, Bénabar confirme ses multiples talents. L'interprète de Y'a une fille qu'habite chez moi n'est plus seulement un chanteur accompli : depuis quelques années, il s'essaie comme acteur et comme comédien au théâtre. D'ailleurs, en ce début 2016, c'est dans Je vous écoute, une pièce écrite avec Héctor Cabello Reyes, qu'il se distingue au Théâtre Tristan-Bernard, à Paris. Mais, cela ne semble pas lui suffire. Ce lundi 8 février, l'artiste apparaîtra dans Le secret d'Elise, une mini-série diffusée sur TF1. A cette occasion, ce dernier est revenu sur cette nouvelle expérience pour TV Magazine et TF1, la chaîne ayant dressé son portrait dans le JT du 20H.

Il fait partie d'un casting plutôt alléchant. Dans cette nouvelle fiction, les téléspectateurs retrouveront Stéphane Freiss, Bruno Salomone, Hélène de Fougerolles ou encore la jolie Lucie Lucas. Pour sa part, Bénabar, incarne le docteur Jean-Pierre Letilleul, qui doit faire face avec femme (Julia Piaton) à la perte de sa fille, Élise, dans des circonstances étranges alors que cette dernière rentre de l'école. "Il éprouve un chagrin immense qu'il ne montre pas, pour la protéger, explique l'acteur à TV Magazine. À l'époque, les hommes étaient moins démonstratifs, plus machistes aussi, ils ne faisaient pas part de leurs sentiments et portaient la cravate à table. Aujourd'hui ça paraît exotique..., poursuit-il. Il est également coincé devant ses parents. Jusqu'au drame, la cohabitation marche bien. Ensuite, cet équilibre s'effondre. C'est aussi la fin d'une époque, d'une bourgeoisie étriquée..."

Heureusement, pour faire face à ce sujet dramatique, Bénabar et ses compagnons de tournage ont pris soin de détendre l'atmosphère. "La tension était telle, parfois, qu'il fallait décompresser... et nous avions la trouille d'en faire trop, car le réalisateur Alexandre Laurent nous disait : "Si vous vivez trop l'émotion, vous en privez le téléspectateur'."

C'est aussi ce qu'explique Julia Piaton, qui incarne, Ariane, la mère de la fameuse Élise. "C'était troublant, car nous sommes tous des gais lurons et nous devions jouer des scènes de drame absolu. Plus la pression était grande, plus on se marrait pour décompresser !", a-t-elle précisé au magazine Télé 7 jours, avant d'ajouter : "Je suis fière d'avoir travaillé avec Bénabar". Des propos qui raviront probablement le principal intéressé.

Ce dernier signe d'ailleurs avec cette série son premier grand rôle dramatique. Un personnage qui change des rôles comiques dont il a pu faire l'expérience ces dernières années, notamment dans Incognito, et qui tranche avec sa carrière de chanteur et de comédien de théâtre. "Je suis un peu cumulard en ce moment, je le reconnais mais ça m'a passionné de faire ça aussi", a-t-il confié devant les caméras de TF1 avant de conclure : "Je mesure à quel point c'est un luxe de pouvoir faire ces choses là même si ça apporte du trac et du danger".

 
0 commentaire - Bénabar se transforme en acteur dramatique dans "Le Secret d'Elise"
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]