Carole Middleton: ses manigances pour que sa fille épouse le prince William

Chargement en cours
 Kate Middleton avec sa mère Carole Middleton, et sa soeur Pippa, au Goring Hotel, la veille de son mariage avec le prince William, à Londres, le 28 avril 2011.

Kate Middleton avec sa mère Carole Middleton, et sa soeur Pippa, au Goring Hotel, la veille de son mariage avec le prince William, à Londres, le 28 avril 2011.

1/2
© Getty Images, George Pimentel
A lire aussi

Hélène Garçon

Kate Middleton aurait-elle épousé le prince William si sa mère, Carole Middleton, n'avait pas été là ? C'est la question qui est sur toutes les lèvres depuis la parution du livre Game of Crowns de Christopher Andersen, journaliste spécialiste de la famille royale. Dans cet ouvrage, qui a fait l'effet d'une bombe, l'auteur dresse un portrait peu flatteur de la mère de la duchesse de Cambridge, qui apparaît comme une manipulatrice hors pair. Le magazine VSD a réussi à se procurer les bonnes feuilles de l'ouvrage, et les a publiées en exclusivité dans son dernier numéro.

Alors qu'elle se faisait discrète et restait dans l'ombre de sa fille, Carole Middleton se retrouve subitement sous les feux des projecteurs depuis la publication de Game of Crowns ('Le jeu des couronnes' en anglais). Au vu des premiers feuillets, publiés en exclusivité par le magazine VSD, on imagine aisément que la mère de Catherine Middleton se serait bien passée d'une telle publicité. Elle apparaît en effet comme une calculatrice, prête à tout pour que sa fille se rapproche de l'héritier du trône et accède ainsi à une vie de princesse. "Kate compte s'inscrire à la fac d'Edimbourg ? Sa mère, ayant appris que le prince William ferait ses études à Saint Andrews, prend l'avion jusqu'à Florence, où sa fille effectue une année de césure, pour la convaincre de modifier son choix", révèle le livre. Après avoir persuadé Catherine d'abandonner son projet de cursus écossais, elle entreprend d'acheter un pied-à-terre dans la capitale britannique, situé à proximité du palais royal "afin que Kate puisse passer des week-ends à Londres avec ses nouveaux amis de promotion, dont l'héritier du trône."

L'appât ayant mordu à l'hameçon, Carole Middleton n'a qu'une angoisse : celle de la rupture. "Carole avait peur qu'il (William) ne s'intéresse plus à Kate et qu'il lui file entre les doigts", souligne Christopher Andersen. Ce qu'elle craignait finira par arriver : le couple se sépare en 2007. Comme toutes les jeunes femmes victimes d'une rupture, Kate Middleton va chercher du réconfort auprès de sa mère, qui lui conseille alors "de rendre William jaloux en s'affichant en boîte de nuit ou dans les clubs sportifs" dévoile l'auteur. Une stratégie qui s'avère payante puisque les deux tourtereaux se rabibochent quelques semaines plus tard, pour ne plus se quitter.

Est-ce un coup du destin, ou celui de Carole Middleton qui a rapproché le couple royal le plus célèbre de la planète ? Malgré cet ouvrage qui ne laisse que peu de place au doute, on préfère continuer à penser que cette histoire d'amour est née comme beaucoup d'autres : à partir d'un coup de foudre.

 
1 commentaire - Carole Middleton: ses manigances pour que sa fille épouse le prince William
  • sylvestre -

    Heureuse Kate qui a une mère intelligente !!! mes DEUX parents ont fait uniquement le CONTRAIRE ! chaque fois que j'ai gagné qque chose, eu une opportunité, une bonne note, mes parents se précipitaient pour... raconter pis que pendre ! avec le temps, les langues se sont déliées. Je me demandais tjs : "mais pourquoi ai-jer "râté" cela ? pourquoi suis-(je arrivée en retard ? comment se fait-il que je n'ai pas eu connaissance de cette invitation..." etc... etc... Carole Middleton est une merveilleuse mère !

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]