Carole Rousseau condamnée pour une gifle, elle fait appel

Carole Rousseau condamnée pour une gifle, elle fait appel

Carole Rousseau lors du Charity Day BGC dans la salle des marchés d'Aurel BGC à Paris, le 11 septembre 2014.

A lire aussi

Hélène Demarly

Le 22 juin dernier, l'animatrice de TF1 a été condamnée à payer 1 400 euros après une altercation dans un parking. Des faits qui remontent à deux ans et dont son avocate vient de faire appel.

En mai 2015, Carole Rousseau s'était battue avec une autre femme pour une place de parking. Dès le lendemain de l'altercation, elle avait raconté sa version de l'histoire au Parisien : "Un de mes fils avait fait une chute et je devais (...) le conduire à l'hôpital, on est stressé dans ces moments-là..." Devant repasser par son bureau avant d'aller aux urgences, elle se dispute avec une femme pour récupérer sa place de parking sur laquelle un véhicule est déjà garé. Le ton monte : "J'ai été insultée, j'ai pris une gifle alors j'en ai remis une. Rien de plus."

"Cela s'appelle de la légitime défense"

Deux ans après les faits, l'animatrice est donc condamnée à payer 1 400 euros pour violences sur une secrétaire ainsi que 1 300 euros pour outrage à agent de la force publique. Dans un communiqué, son avocate la défend : "Évidemment que ce n'est pas bien (...) Mais quand on rend une gifle, c'est-à-dire après en avoir reçue une, cela s'appelle de la légitime défense ou un réflexe compréhensible."

Et de continuer : "Comment Carole Rousseau a-t-elle pu être condamnée, alors (...) que l'on ne sait pas qui a donné la première gifle ? (...) Quant à l'outrage qui s'en est soi-disant suivi au commissariat, la contractuelle qui en aurait été victime a d'abord déclaré ne pas avoir entendu être insultée. (...) J'ai fait appel du jugement."

 
10 commentaires - Carole Rousseau condamnée pour une gifle, elle fait appel
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]