Ce François Fillon qui n'a pas bien vécu la primaire !

Chargement en cours
 François Fillon, en plein discours, après sa victoire lors du second tour de la primaire de la droite et du centre, à Paris, le 27 novembre 2016.

François Fillon, en plein discours, après sa victoire lors du second tour de la primaire de la droite et du centre, à Paris, le 27 novembre 2016.

1/2
© Abaca, Christian Liewig
A lire aussi

Fabien Gallet

Si François Fillon peut se targuer d'avoir remporté les primaires de la droite et du centre face à Alain Juppé après une campagne rondement menée, son homonyme, lui, n'a pas vraiment savouré cette période électorale. Malheureusement pour lui, cette situation cocasse n'est pas prête de s'arranger.

Dimanche 27 novembre 2016, après plusieurs mois de campagne, François Fillon est officiellement devenu le représentant de la droite pour les élections présidentielles de mai 2017, en remportant haut la main les primaires organisées par le parti Les Républicains. Une mauvaise surprise pour celles et ceux qui ont soutenu son opposant lors du second tour, Alain Juppé.

Mais il en est un qui est encore plus déçu de cette situation. Ou plutôt qui a des raisons de rager. Ce dernier n'est autre que François Fillon. Non pas le leader politique, mais son homonyme ! Le principal intéressé, journaliste et directeur de la rédaction de Viva magazine, vit actuellement un calvaire. Et pour cause, depuis le début des élections, il est plongé malgré lui dans un tourbillon médiatique sur les réseaux sociaux, et plus particulièrement sur Twitter. Car si sur la plateforme, les deux hommes ont des pseudonymes différents (@FrancoisFillon pour le leader de droite et @Fr_Fillon pour le journaliste), la confusion règne auprès de certains internautes.

"Arrêtez vos messages, vos appels, vos SMS"

C'est un véritable cri d'alerte que s'est empressé de lancer l'homonyme de François Fillon sur Twitter. "STOP. ARRÊTEZ. Je ne suis pas François Fillon. Arrêtez vos messages, vos appels, vos SMS. Merci de lire les profils avant de tweeter", a écrit le journaliste le 21 novembre dernier, au lendemain du premier tour des primaires.

Pour autant, au fil des jours, bon nombre sont ceux qui ont confondu les deux hommes. "Faut que je change de numéro de tel (sic), je suis assailli. J'ai changé de nom sur Facebook. Que faire de plus ?", s'est-il demandé en répondant à un internaute surpris de voir l'un de ses messages "aimé par François Fillon". D'autres lui ont apporté son soutien, avec plus ou moins d'humour. C'est notamment le cas d'un homonyme d'un célèbre acteur français, lequel lui a envoyé par mail ce petit message : "S'appeler Jacques Perrin est infiniment plus facile."

Cette situation n'a pas manqué d'amuser la toile. Heureusement, le principal intéressé aussi. "Merci pour vos messages depuis hier. Non ce n'est pas un 'cauchemar' contrairement à ce que je lis dans la presse. C'est même drôle !", a-t-il concédé lundi 28 novembre 2016. Avant de préciser : "Et merci à tous les médias qui m'ont sollicité aujourd'hui, désolé si je ne vous rappelle pas mais je ne cherche pas la gloire." Sa folle histoire aura pourtant même été reprise par la presse étrangère, notamment le journal britannique The Independent.

 
6 commentaires - Ce François Fillon qui n'a pas bien vécu la primaire !
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]