Charles Aznavour : le Japon, sa nouvelle passion

Chargement en cours
 Charles Aznavour fête ses 92 ans en famille à la sortie d\

Charles Aznavour fête ses 92 ans en famille à la sortie d'un restaurant japonais, à Genève, en Suisse, le 22 mai 2016.

1/2
© Abaca, Loona
A lire aussi

Hélène Garçon

A 92 ans, celui qui "s'verrait bien en haut de l'affiche" est parvenu à ses fins et se produit partout dans le monde et notamment au Japon, où il a noué une relation très particulière avec ses fans. A tel point que le chanteur arménien "s'verrait bien" finir ses jours là- bas, comme il le confiait lors d'une récente interview à l'AFP, interview relayée par Le Figaro.

De retour de trois concerts donnés au mois de juin au Japon où il a fait salle comble, c'est un Charles Aznavour transporté par les ovations du peuple nippon que l'AFP a interviewé. "Le Japon est un pays où je pourrais vivre, je ne peux vous dire mieux, a lâché l'artiste, encore sous le charme du pays du soleil levant. Je pourrais vivre à Tel-Aviv et à Tokyo, car je m'y sens à mon aise, j'aime les villes, j'aime les gens, j'aime communiquer" a-t-il précisé avant de poursuivre sa déclaration d'amour. "Ce que j'aime au Japon, où je suis venu neuf fois, parfois seulement pour le plaisir, c'est la politesse des gens, la propreté des choses et des lieux, c'est très agréable quand on est maniaque comme moi. C'est un pays sur lequel on devrait prendre exemple" affirme-t-il.

Bien que ses chansons aient été traduites et enregistrées en japonais, la beauté des textes de Charles Aznavour ne prend sa dimension qu'en français, langue dans laquelle l'artiste donne tous ses concerts. Ce qui, curieusement, n'est pas pour déplaire aux Japonais. "Ce qui est émouvant, ce sont tous ces gens qui ne comprennent pas un mot de français, mais qui viennent aux concerts et réagissent merveilleusement, c'est très rare. Je crois qu'il n'y a pas un autre pays où on accepterait d'écouter pendant deux heures sur scène un type qui ne s'exprime qu'en français" s'est-il enthousiasmé. Visiblement, entre Charles Aznavour et les Japonais, c'est l'amour fou. Un coup de foudre qui dure depuis maintenant cinquante ans. "Je les aime, alors il faut bien qu'ils m'aiment aussi, c'est un échange. Cela a commencé la première fois que je suis venu dans les années 1950-60 je crois, il y a un demi-siècle." confiait-il.

Celui qui chante depuis 1967 les paroles d'Emmenez-moi, semble avoir finalement trouvé dans le Japon son "pays des merveilles".

 
117 commentaires - Charles Aznavour : le Japon, sa nouvelle passion
  • politiquementcorrect -

    Il a fait sa fortune en France et s'est exilé fiscalement en Suisse; cela justifie que les médias cessent (enfin) de faire sa pub (gratuite).
    Dans le parc de sa propriété il pourrait dresser des centaines te tentes alors, tant qu'il ne l'a pas fait, qu'il la ferme ce bobo milliardaire de gôch (of course)!

  • rose79 -

    je me marre hier, c'était Depardieu autre dose, et bien vous voyez il y en a d'autres.

  • pol88 -

    sa nouvelle passion : ne pas payer ses impôts en France ?

  • extraordinaire41 -

    prend des réfugiés dans ta maison abruti

  • tazounet -

    Cher laVraiVie.
    Il l’accueil déjà pas de migrant chez nous "contrairement a ce qu'il a prétendu vouloir faire"
    alors des Japonais c'est pas demain le levant!!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]