Charlotte Valandrey a pardonné à l'homme qui lui a transmis le Sida

Chargement en cours
 Charlotte Valandrey assiste à la soirée du 20e anniversaire du Buddha Bar à Paris, le 22 septembre 2016.

Charlotte Valandrey assiste à la soirée du 20e anniversaire du Buddha Bar à Paris, le 22 septembre 2016.

1/2
© Abaca, Domine Jerome
A lire aussi

Hélène Garçon

À 17 ans, Charlotte Valandrey était contaminée par le VIH. Depuis, la comédienne mène sa barque d'actrice et d'écrivaine en assurant parallèlement la tournée de sa pièce de théâtre, et la promotion de son livre. Un ouvrage aux allures autobiographiques, dans lequel elle déclare avoir pardonné à l'homme qui l'a rendue séropositive.

Trente ans que Charlotte Valandrey est porteuse du VIH. Un fardeau qui n'a jamais empêché la comédienne de 48 ans de réaliser ses rêves, dont celui d'écrire. L'actrice de "Cordier Juge et Flic" assure actuellement la promotion de son cinquième livre intitulé "Bombay mon amour" (édité par le Cherche Midi), qui relate le voyage en Inde d'une jeune femme avec la Première Dame de France, dont le couple vient de voler en éclats. Dans ce roman, qui n'est pas sans rappeler l'histoire de Valérie Trierweiler, l'héroïne infectée par le "Viva", un nom inventé par l'auteure pour désigner le Sida, déclare dans l'une des pages : "Je te pardonne !"

Un passage qui dépasse la fiction, comme le confirmait Charlotte Valandrey aux journalistes de France Dimanche. "Je pardonne à la personne qui m'a contaminée", assurait-elle, sans divulguer le nom de l'intéressé qui, selon l'hebdomadaire, serait une rock star. "Je ne dirai jamais qui il était. J'aurais des problèmes", explique l'actrice, qui a attendu dix ans avant de suivre un traitement.

"Je suis séro-inoffensive !"

Si Charlotte Valandrey a pardonné à l'homme qui l'a contaminée, c'est parce que la comédienne est maintenant en paix avec elle-même, d'autant plus que son traitement a fonctionné et que le virus est à présent "indétectable", ainsi qu'elle le confiait lors d'une interview au magazine VSD au mois de novembre 2016.

"Oui, j'ai été contaminée par ce virus, mais depuis plus de vingt ans je suis traitée et ça fonctionne. (...) J'ai cessé d'être contagieuse", se réjouissait ainsi la comédienne, qui n'est plus séropositive, mais "séro-inoffensive", comme elle aime maintenant à se définir.

 
7 commentaires - Charlotte Valandrey a pardonné à l'homme qui lui a transmis le Sida
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]