Claire Chazal avoue avoir un "pincement au coeur" devant le JT de TF1

Claire Chazal avoue avoir un "pincement au coeur" devant le JT de TF1

Claire Chazal participe à une rencontre organisée par le mouvement "Fraternité Générale !" à la Fnac Saint-Lazare à Paris, le 2 novembre 2016.

A lire aussi

Justine Fiordelli

À la tête d'Entrée libre sur France 5 depuis plusieurs mois, celle qui a été écartée du JT de TF1 en septembre 2015, après 24 ans de bons et loyaux services, a confié au micro de France Info avoir encore "un pincement au coeur en regardant" le journal de 20H. Son départ précipité, elle ne semble pas l'avoir digéré.

Ancienne figure emblématique de la chaîne privée, Claire Chazal officie désormais sur France 5 - depuis janvier 2016 exactement. Invitée au micro de France Info, à l'occasion du 1 000e numéro du magazine culturel Entrée libre qui a été diffusé ce lundi 27 mars 2017, la journaliste de 60 ans est revenue sur son éviction du JT de 20 heures sur TF1... et elle semble encore garder un goût amer. Admettant depuis son départ de la chaîne qu'il y a eu "des moments" où elle a pu se sentir "un peu mal à l'aise et privée de cette antenne qu('elle a) beaucoup aimé" et qu'elle a, elle l'espère,"essayé d'incarner le mieux possible", elle explique malgré tout avoir "un petit pincement au coeur" en regardant le journal sur lequel elle a longtemps travaillé.

"Je suis passée à autre chose"

Pourtant, Claire Chazal le clame haut et fort : elle fait table rase sur le passé et tente de ne garder que de bons souvenirs de son passage sur TF1.

"Nous avons eu des grands moments, toutes les soirées électorales, les débats, et c'est vrai que parfois j'aimerais bien y participer. Mais je suis passée à autre chose", a-t-elle conclu sur une note positive, bien décidée à voir l'avenir lui sourire. Voilà qui est dit.

 
8 commentaires - Claire Chazal avoue avoir un "pincement au coeur" devant le JT de TF1
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]