Claire Chazal, de retour ce soir sur France 5 !

Chargement en cours
 Claire Chazal

Claire Chazal

1/2
© Abaca
A lire aussi

Fabien Gallet

Ce lundi 18 janvier 2016, Claire Chazal s'apprête à faire son grand retour à la télévision, près de cinq mois après un départ précipité, et des adieux bouleversants. Les téléspectateurs auront donc le plaisir de retrouver la journaliste évincée du JT de TF1 en septembre 2015, à la tête du magazine culturel Entrée Libre, diffusé sur France 5 à 20h15. À cette occasion, c'est aux journaux Le Monde et Le Parisien qu'elle a accepté de se confier.

Celle qui a été remplacée par Anne-Claire Coudray, fait donc son entrée en toute liberté sur France 5. Pourtant, Claire Chazal reste affectée par la manière dont elle a été écartée du JT qu'elle présentait depuis 1991. "Je savais que je n'étais pas propriétaire de mon journal et que ça arriverait un jour. Ça a été naturellement un choc parce que j'ai vécu 25 années de bonheur professionnel", explique la journaliste de 59 ans au journal Le Monde.

Quoi qu'il en soit, France Télévisions n'a pas hésité à l'accueillir. Mais à quel prix ? Une question qui a fait débat. Il faut dire que de faux chiffres ont été publiés. Lorsque Le Parisien évoque un salaire avoisinant les 45 000 euros, elle reste ferme : "On est bien loin de ce qui a été dit de façon malveillante. Ces chiffres totalement fantaisistes ne correspondent en rien à la réalité. Comme l'a précisé France Télévisions, le service public ne dépensera pas un centime de plus à cause de mon arrivée. Le différentiel de 20 % avec Laurent Goumarre est pris en charge par le producteur et ne pèse en rien sur la chaîne", précise-t-elle avant d'ajouter dans les colonnes du Monde : "J'arrive avec ma notoriété et peut-être mon savoir-faire, cet écart me paraît correct". Malgré tout, Claire Chazal confie avoir "beaucoup déploré" ces rumeurs. "Je vis avec les fausses informations voire les calomnies depuis longtemps", regrette-t-elle.

Outre ces polémiques, ne reste donc plus qu'à la présentatrice de faire ses preuves sur Entrée Libre. Objectif : faire autant, voire mieux, que les audiences de Laurent Goumarre, qui tournaient autour de 300 000 téléspectateurs. "Je serai ravie de faire venir des téléspectateurs. Je sais d'expérience qu'on les perd très vite mais qu'il est très difficile d'en gagner", affirme au Monde celle qui a réuni pas moins de 10 millions de personnes lors de son dernier JT sur TF1. Néanmoins, elle tient à saluer son prédécesseur. "Je comprends que pour Laurent Goumarre, c'est très douloureux, d'autant qu'il faisait très bien son travail. J'ai tout de suite signifié à Michel Field que je ne voulais pas imposer le départ de quelqu'un. C'était sa décision".

Plus motivée que jamais, Claire Chazal entend bien ne pas décevoir et profiter de son nouveau poste pour "transmettre (ses) passions personnelles". "Je ne vais pas m'interdire de donner un point de vue et j'essaierai aussi de mieux faire connaître l'univers des artistes en recevant un invité par semaine, comme Daniel Auteuil ce lundi (18 janvier 2016, ndlr)", révèle la journaliste au Parisien.

Enfin, quand le journal évoque la volonté de Delphine Ernotte de lancer une chaîne d'info, Claire Chazal est sans concession : "C'est un projet passionnant, dit-elle, mais je vais passer à autre chose. Je tourne la page du journal", conclut celle qui a été choisie par France 3 pour co-animer la cérémonie des Victoires de la Musique le 24 février 2016.

 
12 commentaires - Claire Chazal, de retour ce soir sur France 5 !
  • beru40 -

    bon, je n'ai pas été convaincu et, au bout de 10 mn, j'ai zappé ; autant j'ai été enchanté du départ du cabotin exaspérant qu'est Lepers autant l'arrivée de Claire Chazal est, à mon sens, peu convaincante ; en tous les cas, je ne regarderai plus "Entrée libre"

  • cuicui37 -

    le retour de cette femme, ni très jeune, (alors que les chaînes se séparent d'animateurs appréciés et encore jeunes !) ni très aimable, ni très sympathique, qui touche un salaire exorbitant par rapport à ce qu'elle est en réalité, et par rapport à ce qu'elle fait en réalité, son retour est affligeant, consternant, à pleurer !

  • WLADIM -

    Elle revient. Son compte en banque n'était pas suffisamment plein. Ces gens-là, Monsieur, lorsqu'on les éjecte par la porte, ils rentrent par la fenêtre à la façon des mauvais vendeurs d'aspirateurs à domicile, mais ici c'est pour aspirer le pèze ! ça me révolte, lorsque je pense à ces malheureux chômeurs qui ont toutes les difficultés pour retrouver un emploi payé au SMIC. WLADIM

  • zemat -

    très bien : sa classe et sa grâce nous manquaient : très contente de la retrouver

    lomabaal -

    Peut être mais à quel prix quelle honte!!!

  • legros -

    ils sortent par la porte des studios et reviennent par la porte des chiottes ras le bol de ces gens qui se croient indispensables et qui n oublies pas de placer la famille dehors les Drucker Arthur etc de la place pour des jeunes innovateurs pour arreter la misere a laquelle on assiste a la tele tele jounalliste a labotte des gouvernements successifs vraiement d une pauvrete lamentableou l on cache ce qui gene et martelons ce que l etat veut faire passer en force

    lefrise2 -

    Très bonne parole ,bien dit

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]